Salon de l’emploi et de l’entrepreneuriat étudiant en Haïti/ AUF

Un appui financier de 300 000 dollars américains à 30 entreprises haïtiennes

30 entreprises ayant élaboré et soumis des plans d’affaires à fort impact social suite à un atelier d’incubation d’entreprises ont reçu chacune un financement de 10 000 dollars américains pendant le déroulement du premier Salon de l’emploi et de l’entrepreneuriat étudiant en Haïti, le mercredi 22 juin 2022, à l’hôtel Montana, organisé sous les auspices de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).   

Publié le 2022-06-23 | lenouvelliste.com

Jefferson Olivier Alexandre, étudiant à la Faculté d'odontologie de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), fait partie des trente bénéficiaires de ce financement dont le montant global est chiffré à 300 000 dollars américains. Jefferson est aussi un jeune entrepreneur qui a monté son entreprise à Jacmel depuis environ une année. Il avait soumis un projet sur le charbon écologique puisque c’est le produit de prédilection de son entreprise appelée « Charbio ».  « Nous avons constaté que le pays est en train de subir les conséquences du déboisement et de la déforestation. Le constat est palpable sur la route de l’Amitié qui mène à Jacmel.  C’est la raison pour laquelle nous avons soumis un projet sur le charbon écologique », a affirmé Jefferson Olivier Alexandre, précisant que son projet doit être bénéfique au pays sur le plan social, économique et environnemental.    

Pour fabriquer le charbon, l’entreprise Charbio utilise uniquement des déchets organiques : pelures de bananes, rafles de maïs, etc. Elle les transforme en charbon qui est facile à utiliser dans n’importe quel réchaud à charbon.  Ce financement constitue une sorte de bouffée d’oxygène à Charbio qui veut prendre son envol.  « Ce financement va nous aider à acheter du matériel sophistiqué pour la transformation des déchets organiques séchés en charbon. Jusqu’ici l’entreprise utilise des équipements fabriqués manuellement sans grande expertise », a cofié Jefferson, soulignant qu’il ambitionne, en perspective, d’avoir des points de vente un peu partout dans le pays.

Comme Jefferson,  29 autres étudiants et jeunes diplômés vont concrétiser leurs rêves de renforcer ou de monter leurs entreprises. Ils étaient plus de 600 jeunes, fréquentant les universités membres de l’AUF, à répondre à l’appel à projets lancé en octobre 2021 par l’AUF. 150 d’entre eux étaient sélectionnés pour participer à un atelier d’incubation d’entreprise d’une durée de 180 heures dans le cadre du programme Réseau solidaire d’accompagnement à la création d’entreprise (RéSACE). « Les plans d’affaires élaborés et soumis à l’issue de l’atelier, ont permis d’identifier 30 projets d’entreprises à fort impact social, qui bénéficieront d’un financement de 10 000 USD chacun et d’un accompagnement technique personnalisé, assuré par un réseau d’entreprises expérimenté, pendant un semestre », lit-on dans un communiqué publié par l’AUF.   

« Plus de 60% de ces entreprises seront implantées dans le grand Sud, dans le cadre du plan d’action Solidarité Haïti de l’AUF, mis en œuvre à la suite du séisme du 14 août 2021 », soutient l’AUF qui avait compté sur des partenaires comme l’ambassade de Suisse en Haïti, la Banque de la République d’Haïti (BRH), la Fondation Sogebank et la Fondation connaissance et liberté (FOKAL) dans le cadre de ce programme.

Les noms des entreprises bénéficiaires ont été révélés lors de la séance d’ouverture du premier Salon d’emploi et d’entrepreneuriat étudiant en Haïti, en présence de M. Fabrizio Poretti, chargé d’affaires à l’ambassade de Suisse en Haïti, M. Jean Baden Dubois, gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, Mme Myrline Vanessa Guillaume, directrice adjointe de l'administration de l’AUF Caraïbe et, en ligne, de M. Saulo Neiva, directeur de l’AUF Caraïbe.



Réagir à cet article