Le ministre des Finances demande aux douaniers de reprendre le travail, Romel Bell encore directeur général

Publié le 2022-05-24 | lenouvelliste.com

Le ministre de l’Economie et des Finances, Michel Patrick Boivert, a effectué une visite au bureau central de l’administration centrale des douanes pour demander aux douaniers de reprendre le travail peu après la levée des scellés de l’ULCC sur certains bureaux, mardi 24 mai 2022. « J’ai effectué une visite à la douane pour demander la reprise des activités. J’ai demandé aux douaniers de reprendre le travail étant donné que la situation qui avait justifié l’arrêt est derrière nous. L’ULCC a procédé ce matin à la levée des scellés mais va continuer à réaliser ses activités dans le cadre de la loi. L’ULCC avait apposé des scellés pour s’assurer qu’après son départ qu’il n’y a pas d’actes de vandalisme à être perpétrés dans les bureaux où ses agents étaient passés », a-t-il expliqué, en interview avec Le Nouvelliste en fin d’après-midi. 

« Les bateaux qui n’arrivaient pas à décharger posent problèmes. C’est un mauvais signal pour le commerce international. Cela allait perturber la chaine d’approvisionnement du pays », a indiqué Michel Patrick Boivert, soulignant que cela impactait aussi les bateaux exportant des produits. Interrogé sur l’impact de l’arrêt de travail des douaniers, le ministre de l’économie et des finances a indiqué qu’hebdomadairement, les rentrées, en moyenne, tournent autour de 230 à 250 millions de gourdes. Interrogé sur la situation de Romel Bell, le ministre Boivert a indiqué que « M. Bell est encore directeur étant donné qu’il n’y a pas d’arrêté pris. La décision revient au gouvernement qui aura à se pencher sur la situation».

Interrogé sur la réaction du gouvernement à l’enquête de l’ULCC en lien à des suspicions corruption à la douane, Michel Patrick Boivert a indiqué que le gouvernement ne se prononcera pas sur cette question. « Nous ne voudrons pas nous prononcer sur cette question. Chaque institution à ses missions. L’ULCC a ses missions. L’AGD aussi. Donc chacun, de son coté, va continuer à travailler », a répondu le ministre de l’économie et des finances.

L’ULCC, dans une note, 24 mai 2022, a informé de la levée des scellés et d’autres actions en perspectives dans le cadre de son enquête. « La Direction générale de l'Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) informe le public que les scellés apposés sur les portes et classeurs du bureau du Directeur général de l'Administration Générale des Douanes (AGD), Monsieur Romel BELL, lors de la perquisition du 20 mai 2022 ont été levés ce mardi 24 mai. Toutefois, peut-on lire dans cet d'autres actions seront prises par l'ULCC dans le cadre

de cette enquête initiée par son directeur général, Me. Hans Jacques Ludwig JOSEPH, agissant en sa qualité d'officier de police judiciaire, conformément à l'article 11 du décret du 8 septembre 2004 créant l'institution afin de constituer les infractions de corruption dénoncées ».« Toute personne détentrice d'informations capables d'aider les enquêteurs de l'ULCC peut les communiquer soit à travers la ligne « 5656 », soit dans les boites d'«alerte anti-corruption » », a conclu cette note signée par Me Hans Jacques Ludwig Joseph.



Réagir à cet article