Exposition

« Solidarité Noailles » à l'hôtel El Rancho

L' hôtel El Rancho, situé à Pétion-Ville, a accueilli, les 17 et 18 mai 2022, une exposition d'œuvres sculpturales des artisans du village de Noailles. Tournée autour du thème « Solidarité Noailles », cette maifestation artistique a permis au public d'apprécier à nouveau les talents de ces découpeurs de fer. Dans la grande cour de cet établissement offrant le service d'hébergement, non loin de la piscine, le visiteur parcourait et plongeait son regard dans ces pièces de mille beautés.

Publié le 2022-05-20 | lenouvelliste.com

Dans la grande cour de l'hôtel El Rancho, les pièces sculpturales d'une vingtaine d'ateliers s'imposent au regardeur. A petits pas, le visiteur entreprend un beau voyage dans l'univers des artistes du village de Noailles qui vouent tout un culte au métal découpé. C'est un monde fait de pièces exposées dialoguant avec celui qui s'en approchent. Sur le visage du visiteur s'est dessinée aussi l’inquiétude et le regret de voir devenir un luxe l’accès aux œuvres sculptées dans le vilage du métal découpé depuis la dégradation de la situation sécuritaire du pays.

Dans cet espace attrayant, le fer, le métal adulé, était présent sous toutes ses formes. Les ateliers ont tout mis en œuvre pour présenter des œuvres qui sortent de l’ordinaire. On apprécie les pièces de l'atelier Jean Joseph qui expose des pièces en paillette. Ces œuvres sont empreintes du culte vodou. On contemple aussi les sculptures de l'atelier des sœurs Balan ; celles de l'atelier Eric avec ses miroirs. L'atelier Idanis, lui, se spécilaise dans les paravents. Les ateliers Jonas Soulouque, Bellony et Mackenson Rémy présentent aussi des sculptures innovantes, sans oublier celles de Ricœur Bruno, Ronald Jeudy et Jean Robert Jacques avec des récupérations à couper le souffle.

Les visiteurs qui ont exploré les œuvres exposées ont témoigné d'un désir pressant de profiter de l'occasion. Ne pouvant pas se rendre au village de Noailles quasiment inaccessible depuis un certain temps, ils ont dévoré des yeux les œuvres aux formes et aux courbes particulières réalisées à partir de métaux découpés.

Les objets exposés sont divers et variés. Certains renvoient à l'utilitaire : Salle à manger, bordures de miroir et autres encadrements, plaques décoratives, objets de culte... D'autres portent sur la spiritualité, le vodou. On revoit la récupération de l'atelier Bellony, l'autre frère de Jean Anderson Bellony, sauvagement assassiné et dont l'œuvre a été exposée à titre posthume à la 3e édition de l'exposition « Nway kanpe ». Ces pièces présentent un alliage de fer et d'os d'animaux. L'artiste fait aussi usage de la cuillère et de la fourchette des chaînes de distribution ...

« Solidarité Nailles », une exposition inspirante. « Elle est une initiative de l'ambassade d'Espagne en Haïti, suite aux différentes éditions de l'activité « Nway  kanpe », tenue à la Maison Dufort, en vue de se solidariser aux artisans de Noailles en proie à de grandes difficultés d'insécurité généralisée », a confié le président de l'Association des artistes et artisans de la Croix-des-Bouquets, Jean Eddy Rémy, précisant que les vingt ateliers choisis présentent chacun un univers artistique singulier.

« Solidarité Nailles est un prolongement du projet « Nway  kanpe ». « C'est une manière d'encourager des artisans du village artistique de Noailles à la production, de les aider à rester en vie, plaider en leur faveur, dire qu'ils ne jettent pas leurs gants. C'est aussi une façon de dire qu'on est fragile et en agonie », poursuit l'artiste.  



Réagir à cet article