5 jours de fête à Miami qui renoue avec son « Haitian Compas Festival »

Publié le 2022-05-12 | lenouvelliste.com

Exit les restrictions liées à la pandémie du coronavirus et bonjour au grand retour du Haitian Compas Festival. Après deux longues années d’absence, dues à la propagation de la pandémie, l’un des rendez-vous incontournables de la musique haïtienne va renouer avec ses bonnes habitudes. L’évènement, qui rassemble des milliers de participants et des dizaines de groupes du HMI, sera organisé cette année sur 2 jours, les 14 et 15 mai prochains. Avant la grande fête, plusieurs bals sont prévus pour les 12 et 13 mai. Avec le festival et toutes les activités prévues cette semaine, les organisateurs promettent de mettre le paquet afin que l’évènement soit à la hauteur du thème « Miami invasion 2022 ».

Ce 12 mai, les organisateurs lancent officiellement les festivités avec une affiche réunissant les groupes T-Vice, Kai et DroXYani, le duo des Martelly. En interlude, l’animation sera assurée par DJ Bullet et DJ Heavy. L’évènement aura lieu au Hollywood Live. Vendredi, le menu est encore plus alléchant avec trois affiches. Les groupes Harmonik, Kai, Enposib, T-Vice, Kenny Haïti joueront dans une soirée « black party » au Sport of kings. Dans une autre soirée « black party », toujours le 13 mai, le public pourra danser avec les formations Nu Look, Vayb et la bande à Roody Roodboy. Djakout #1, Vaglavi, MechansT, Team Madada et DJ Krazy Touch seront eux à l’affiche au Hollywood Live.

37 groupes, DJ et chanteurs en solo sont attendus durant les 2 jours du festival soit les 14 et 15 mai 2022. Selon les affiches publiées sur la page Instagram du festival, T-Vice, Ekip, Klass, Vayb, Djakout#1, Zenglen, Oswald Dro X Yani, K-niway, Kenny Haïti, Misty Jean, Darline Desca, Vanessa Desiré, Shassy, Danola, DJ FMA, Zikos, DJ Bullet, DJ Heavy, Micky Mixx, Master Brain vont performer le premier jour. Dimanche 15, le public aura droit aux prestations de Harmonik, Nu Look, Kai, Enposib, Vag Lavi, NGMix, Pierre Jean, Roody Roodboy, Tamara Suffren, DJ Heavy, DJ Weecked, Nicky Mix, DJ Lens, Ti Ansyto, Andy Beatz et Black Mayko. Cette année, le festival laisse Wynwood Mana et emménage au Miramar regional park amphitheater.

Les organisateurs réalisent également des soirées « after party » afin de permettre au public de consommer le plus possible la musique haïtienne. Ainsi, le 14 mai, après le festival, le public pourra danser Harmonik, Pierre Jean, Danola, MechansT et DJ Wecked au Club Seven. Le 15 mai, le public aura choix à deux affiches. Nu Look, Kai, Harmonik vont perfomer au Tatiana Night-Club alors que Klass, Enposib, Ekip, Oswald, Misty Jean, DJ FMA, DJ Nicky Mix éliront domicile au Revolution Live. Pour boucler la boucle, lundi 16 mai, les organisateurs invitent le public à la soirée « Bye Miami » avec Harmonik, DJ Heavy et DJ Lens. Cette année, Haitian Compas Festival fête son 24e anniversaire.

Joint par téléphone ce jeudi, Rodney Noël, cheville ouvrière du festival depuis deux décennies, n’a pas caché sa joie de voir le retour de ce rendez-vous après plus de 24 mois. Le promoteur s’est réjoui de la réaction du public qui a déjà fait le déplacement pour venir prendre part aux festivités. « C’est la folie à Miami. Il y a des gens qui viennent de New York, Massachusetts, Ohio, Indiana, North Carolina, Indiana, Canada, etc. Les fêtards ont déjà envahi Miami. Cela prouve qu’il y un engouement pour le festival, absent durant deux années », estime Rodney Noël. Comme changement dans l’organisation du festival, Rodney Noel a indiqué que l’évènement se tient sur deux jours cette année, contrairement aux éditions précédentes. De plus, a-t-il indiqué, le festival ne se tient plus au down town de Miami.

Rodney Noel a également justifié le choix d’organiser des bals en marge du festival. Selon lui, cela permettra de plaire à tout le monde. « Des gens viennent pour les soirées et non pour le festival. L’inverse est aussi vrai. Cela nous permettra de plaire à tous les goûts », a-t-il justifié. Rodney Noël invite le public à profiter au maximum de la fête tout en adoptant un comportement responsable. « Amusez-vous. Soyez responsables et ne conduisez pas en état d’ivresse. Je vous souhaite la bienvenue à Miami. Nous allons fêter mais sans ignorer la situation qui sévit en Haïti », a-t-il promis.



Réagir à cet article