Centre d'art

Lancement officiel d'« Archipelago » : neuf artistes femmes à l’honneur en Haïti

Publié le 2022-05-12 | lenouvelliste.com

Initiée par le centre d’art dans le cadre du Programme de "Résidences Croisées", l’exposition « Archipelago » a été lancée le jeudi 12 mai 2022, lors d’une conférence de presse tenue sur le site de la Maison Dufort à Port-au-Prince. Neuf artistes femmes des Caraïbes sont à l’honneur en Haïti du 14 mai au 18 juin 2022. Avec des tableaux, des sculptures, des gravures, des photos et des vidéos, cette exposition précipite les amoureux de l’art au cœur de la création.

Dans le cadre agréable de la Maison Dufort, le vendredi 12 mai 2022, a eu lieu le lancement de l’exposition « Archipelago ». Sur le panel, le directeur exécutif du centre d’art, Allenby Augustin, la commissaire d’exposition, Veerle Poupeye, la responsable du secteur culturel de l’UNESCO, Marie Laurence Durand et le spécialiste de programme culturel à la commission nationale haïtienne de coopération avec l’Unesco, Kesler Bien-aimé.

 « C’est grâce au Fond International de L’Unesco pour la diversité culturel que nous présentons les résultats des travaux des artistes femmes qui ont participé à la résidence de cinq pays de la  Caraïbes. Depuis 2019, nous avions lancé ce programme pour mettre en réseau les institutions culturels de la Caraïbes tout en facilitant la rencontre entres les artistes haïtiennes et caribéennes. Nous avions cinq artistes haïtiennes qui étaient en résidence dans la Caraïbes parmi lesquelles Pascal Monnin, Pascal Faublas ect... Cette résidence a permis aux artistes de créer de lien mais aussi de comprendre la situation du pays résidé », a précisé le directeur du Centre d’art, Allenby Augustin, lors de sa prise de parole. 

"Le projet de Résidences Croisées soutient le développement et la diffusion de l'art contemporain caribéen : en valorisant la production artistique des femmes caribéennes ; en favorisant l'échange de bonnes pratiques professionnelles au sein des institutions culturelles pour améliorer la visibilité et la diffusion des artistes caribéens", souligne Allenby.

Selon M. Allenby ce vaste programme a permis au centre d’art de donner des formations sur le commissaire d’exposition et de former des journalistes sur le métier de critique d’art.

Veerle Poupeye, la commissaire de l’exposition qui a réussi à grouper dans les salles d’exposition de la Maison du fort les œuvres de neuf artistes caribéennes se dit satisfait de la production des artistes. « Trouver le titre d’une exposition n’est pas facile. Je donne le nom « Archipelago » parce qu’il y a beaucoup d’artistes dans l’exposition qui ont travaillé sur leur zone géographique et sur leur paysage. Ce titre est une métaphore pour mieux expliquer leurs travaux », a dit la professeur Veerle Poupeye lors de l’exposition.  

D’après le spécialiste de programme culturel à la commission nationale haïtienne de coopération avec l’Unesco, Kesler Bien-Aimé l’une des points fort de ce projet c’est qu’il a axé sur le genre. « Les créatrices ont beaucoup de difficulté pour s’exprimer dans les espaces publiques. Elles ne sont pas valorisées assez. En ce sens le projet du Centre d’art aidera aux artistes de mieux s’exprimer », a dit M. Kesler.

Cette manifestation culturelle se déroule du 14 mai au 18 juin 2022, le vernissage aura lieu le samedi 14 mai 2022 à la Maison Dufort. Les artistes qui sont à l’honneur sont ; Pascal Bicho (Haiti/France), Pascal Faublas (Haiti), Miriam Hinds-Smith (Jamaique), Nadia Huuggins (St Vincent/Trinidad & Tobago), Phaidra McQueen Sterlin (Haiti), Mafalda Nicolas Mondestin (Haiti), Pascal Monnin (Haiti), Kia Redman (Barbade), Michelle Ricardo, (Republique Dominicaine). La publication de catalogue sur l’exposition sera publiée en juin 2022.

À la Maison Dufort, les participants auront l’occasion de contempler des œuvres de valeur. Derrière presque toutes les œuvres exposées, ils percevront une présence humaine. Ils seront ébahis par la création de Michelle et subjuguée devant les toiles de Pascal Faublas. Ici Pascal Faublas nous montre avec une esthétique du corps le rôle de la femme. Pour lui, les femmes sont les « poto mitan ». Les femmes sont notre soleil, notre plaisir de vivre la vie. Dans sa peinture, c’est la qualité qui domine.

Chacun des artistes ont trouvé une poétique, une magie, une esthétique. Elles ont trouvé leur style d’être. Leurs œuvres ont un pouvoir expressif qui vous ferra basculer dans le drame de l’ambiguïté.

Selon les responsables, Archipelago est le résultat du programme de Résidences Croisées dans les Caraïbes. « L’exposition consiste en une sélection d’œuvre d’art crée dans le cadre de ses résidences. Elle présentera des travaux dans une variété de mediums, de la peinture à la gravure en passant par la photographie numérique et la vidéo », lit-on dans le dossier de presse de l’exposition.

Sur le site de la Maison Dufort, les peintures et les œuvres des artistes sont exposées pour le plus grand plaisir esthétique. Le public a de quoi trouver à la Maison Dufort de quoi à tisser des liens autour des interrogations essentielles de l'homme face à sa condition humaine.



Réagir à cet article