Dieulermesson Petit Frère découvre Jacques Stephen Alexis

L'année 2022 ramène les 100 ans de la naissance du célèbre écrivain haïtien Jacques Stephen Alexis. Cette année marque aussi le 10e anniversaire de Legs Éditions. Pour marquer cette double célébration, Legs Éditions propose, sous la plume de Dieulermesson Petit Frère, le livre Je découvre… Jacques Stephen Alexis. . Un double événement pour le monde littéraire. « Prévue initialement le 15 décemebre 2021, la parution de ce livre est fixée au 7 février 2022, peut-on lire sur le site de l'édition.

Publié le 2022-01-27 | lenouvelliste.com

Un livre de plus consacré Jacques Stephen Alexis. Notre Jacques Soleil. L'ouvrage « Je découvre Jacques Stephen Alexis » de Dieulermesson Petit Frère figurera dans la collection Jeunesse / Je découvre de cette maison d'édition. « Illustré par Fritzgérald Muscadin, ce livre  paraîtra officiellement le 7 février prochain », précise l'édition. Cette publication s'inscrit dans le cadre du centenaire de Jacques et de la décennie de Legs Editions.

Né aux Gonaïves le 22 avril 1922, Jacques Stephen Alexis est l’un des grans écrivains haïtiens. Fils du diplomate Stéphen Alexis, Jacques Stephen Alexis a fait de brillantes études au Collège Stanislas de Paris, puis à la Faculté de médecine de Port-au-Prince où il obtient son doctorat en 1945. Homme politique, fondateur du parti d'entendre populaire (PEP), Jacques est plus connu comme écrivain avec une œuvre romanesque remarquable qui marque la littérature haïtienne et francophone.

Auteur de quatre romans d'envergure, le romancier a laissé à la génération présente et celle du futur un grand héritage romanesque. Compère Général soleil, Romancero aux étoiles, les Arbres musiciens, L'espace d'un cillement sont devenus des références dans la littérature haïtienne. On parle à longueur de journée de ces oeuvres qui sont de grande qualité et leur grande portée romanesque est indéniable. Les personnages de ses romans logent encore l'imaginaire haitien. « Qu’il s’agit d’Hilarion et de Claire-Heureuse, de Gonaïbo et Harmonise, d’El Caucho et La Nina, ils renvoient tous à des hommes et des femmes de la vie quotidienne, d’ici ou d’ailleurs ».

Jacques Stephen Alexis a marqué la vie littéraire en Haïti. Longtemps après sa disparition en 1961, l'auteur est distingué par de nombreux prix à titre posthume. Le neurologue est devenu en 2018,  le premier lauréat (titre posthume)  du prix Jean d’Ormesson pour  son chef-d’œuvre « L’espace d’un cillement ». La maison d'édition C3 vient de rééditer ce classique de la littérature haïtienne pour le bonheur des lecteurs. En 2011, l'écrivain haïtien Lyonel Trouillot a publié un roman intitulé " La belle amour humaine" en écho à son texte du même titre publié en 1957. Pour son sujet de thèse, l’essayiste Valérie Armand a jeté son dévolu sur L’espace d’un cillement de Jacques Stephen Alexis, un livre d’envergure. De ce choix nait « Renouveau du sensuel dans L’espace d’un cillement de Jacques Stephen Alexis ». Un prix littéraire est aussi consacré à ce grand esprit. Il est dénommé " Prix Jacques Stephen Alexis".

Jacques Stephen Alexis aurait eu cent ans s'il vivait encore. Il y a plus qu'un demi-siecle que Jacques soleil nous a quittés. Mais son œuvre continue d'être discutée avec la même passion. La vie de Jacques, son oeuvre inspire et inspire encore. On consacre encore à son oeuvre monographies, thèses, colloques, rééditions et on ne sait encore. Cette nouvelle publication signée Dieulermesson Petit Frère qui s'annonce consistera un hommage mérité à Jacques Stephen Alexis pour l'ensemble de ses oeuvres.

Boursier de l’EUR-FRAPP, Dieulermesson Petit Frère est doctorant en Langue et Littérature françaises à l’école doctorale Cultures et Sociétés (ED 530) rattachée au laboratoire Lettres, Idées, Savoirs (LIS – UR 4395) de  l’Université Paris Est-Créteil sous la direction de Yolaine Parisot.



Réagir à cet article