Des agents pénitentiaires formés aux symptômes de détresse psychologique et émotionnelle

À l'initiative de l'ONU Femmes, plusieurs dizaines d'agents pénitentiaires ont suivi, dans la commune de Cabaret, du lundi au mardi, une formation sur la détection des symptômes de détresse psychologique et émotionnelle afin qu'ils soient aptes à identifier ce problème dans leur entourage. Ce projet, financé par l'Union européenne, est piloté par l’organisation Perspectives pour la santé et le développement (PESADEV).

Michelson Césaire
Par Michelson Césaire
27 janv. 2022 | Lecture : 2 min.

Cette série de formations destinée aux agents pénitentiaires a pour but de les aider à identifier les symptômes liés à la détresse psychologique et émotionnelle. Des agents des prisons de Cabaret, du Cap-Haïtien et des Cayes ont suivi cette formation qui a débuté au milieu du mois de janvier.  

Milliana Laforêt, cheffe des opérations à la prison civile de Cabaret, raconte comment grâce à la vigilance des agents ils ont pu empêcher une détenue de mettre fin à ses jours. C'est une façon pour l'inspectrice d

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.