DJ Nos a conquis des cœurs en 2021

Ceux qui ont profité de leurs fêtes de fin d’année ont sûrement, quelque part, bougé sous les rythmes de ce disc-jockey. DJ Nos a résonné autrement au tympan. Ce résultat est l’œuvre de longues années de travail sans relâche.

Publié le 2022-01-20 | lenouvelliste.com

2021 a été une année difficile pour le secteur du loisir. Les opérateurs culturels ont certes lutté pour défier les pronostics, les affluences tout comme les recettes ont diminué ; nous avons mieux connu les années précédentes. Cette déliquescence n'a cependant pas empêché certains artistes de gagner en notoriété au sein de l'industrie musicale haïtienne durant l'année. DJ Nos. Le nom n'était pas totalement inconnu, mais ne figurait pas parmi les références du marché. En 2021, il s'est taillé une place de choix parmi les disc-jockey les plus performants de l'année. Li te afiche, epi l te sonnen byen !

Nos a été sur les affiches les plus alléchantes pour la fin de l'année. Festi Noël, l’anniversaire de Kreyòl La, Noche Buena, Afromania… On l’a aussi vu à Adik Lounge, Nabob, El Rancho... Ce décembre, Pierre Luidji Desrouleaux était présent et il a su se démarquer avec ses playlists, ses mixages, pour le bonheur des party people.

« 2021 a été l'année de confirmation », a reconnu Nos, faisant valoir le travail acharné qui est à la base de ce succès. Depuis 2014, je travaille assidûment pour arriver à tirer le meilleur de moi-même », a confié le DJ.

« 2021 a été l'année où j'ai eu l'opportunité de m'affirmer. J'ai beaucoup joué, et à chaque prestation, j'ai essayé de mettre la barre encore plus haut. Ça m'a valu une certaine reconnaissance », soutient Nos, qui a tenu à souligner l'apport de la radio Planèt Kreyòl dans son élan. « J'ai intégré cette radio en 2020. La même année, je suis devenu directeur de programmation. J'anime l'émission Let's Vibe tous les mardi, jeudi et vendredi. Ce fut une réelle vitrine. Elle a permis à des gens de consommer davantage mes produits. Et les retombées ont toujours été positives », a-t-il reconnu.

Luidji a pourtant fait ses débuts en 2006, alors qu'il était encore à l'école. Il mixait dans des activités que son établissement organisait et dans les fêtes de ses amis. « Mais c'est en 2008 que je me suis véritablement lancé », a révélé le DJ, se rappelant que le nom ''Nos'' lui a été donné par l'un de ses camarades. « Il a juste mis le mot ''son'' à l'envers. » En 2011, Luidji avait mis en berne sa carrière d'artiste pour des études universitaires avant de recommencer à mixer en 2014. 

Pour 2022, Nos ne compte pas en rester là. Le disc-jockey a des projets plein la tête. Il compte travailler sur sa présence scénique, ses interactions avec le public. « Atteindre ce niveau a été le résultat d'un long parcours. Mais je suis déterminé à aller plus loin. Les fans peuvent espérer mieux, c'est une promesse », a-t-il lâché. Pour 2022, le DJ est déjà programmé jusqu'au mois d'avril !



Réagir à cet article