CHAMPIONNAT CONCACAF FÉMININ

Coupe du monde féminine : 36 Grenadières convoquées pour tenter de se qualifier

Trente-six Grenadières qui, pour la plupart, évoluent presque toutes en France, ont été convoquées en équipe nationale, engagée au championnat CONCACAF, qualificatif à la Coupe du monde et aux Jeux olympiques de Paris 2024. À un mois de débuter la compétition face au Honduras en République dominicaine, la sélection féminine haïtienne de football n'a toujours pas un sélectionneur national.

Publié le 2022-01-17 | lenouvelliste.com

Au nombre des 30 pays qui ont été répartis en six  groupes de cinq, Haïti, placé dans le groupe E avec le Honduras, Saint-Vincent-&-les-Grenadines, îles Vierges américaines et Cuba, disputera le championnat pré-CONCACAF, qualificatif à la Coupe du monde 2023 et les Jeux olympiques de Paris 2024 avant de damer le pion à ses adversaires dans la Ligue des Nations pour une place dans la Gold Cup 2024. Pour prendre part à ces compétitions, les autorités de la Fédération haïtienne de football, sans dévoiler le nom du nouveau sélectionneur, ont publié une liste de 36 Grenadières. 

Sur cette liste, seule Nelourde Nicolas, qui avait annoncé sa retraite internationale, manque à l'appel. Pour le reste, Corventina, Nérilia, Johanne Laforte, Roseline Eloissaint, Mélissa Shelsie Dacius, Chelsea Surpris, Phiseline Michel ou encore Sherly Jeudy, Jennyfer Limage et Kethna Louis ont été convoquées. Pour sa part, Roselord Borgela qui évolue dans la même équipe que Batcheba Louis, est de retour en équipe nationale. Les Grenadières qui jouent aux USA n'ont pas été oubliées, à l'image de Ruthny Mathurin, Milan Pierre Jérôme ou encore Danielle Étienne.   

La grande question : qui va diriger l'équipe nationale ? On avait annoncé un technicien français au cours de la semaine. Cependant, ce dernier a été éjecté de la petite liste des autorités du football haïtien. Pour le moment, trois noms sont cités pour prendre les rênes de l'équipe nationale, entre autres, Angelo Jean-Baptiste, Fiorda Charles et Jean-Jacques Pierre. 

Pour ce qui est du championnat de la CONCACAF, à l'issue de la phase de groupes, dans laquelle chaque sélection disputera quatre matches, deux à domicile et deux à l'extérieur, les premiers de chaque poule obtiendront leur billet pour le championnat W de la Concacaf. Ils y rejoindront les deux pays occupant la tête du classement régional et directement qualifiés, les États-Unis et le Canada, pour former un plateau de huit équipes.


Le championnat féminin CONCACAF doit se tenir en juin et juillet 2022. Il sera centralisé et fera office de dernier tour des qualifications régionales tant pour Australie/Nouvelle-Zélande 2023, que pour le tournoi olympique de football féminin, Paris 2024. Les huit équipes de cette compétition seront divisées en deux groupes de quatre. Les deux premiers de chaque poule accèderont aux demi-finales et se qualifieront du même coup pour la Coupe du monde 2023. Les deux troisièmes disputeront un barrage intercontinental pour tenter de s'ouvrir les portes de l'épreuve reine.

Les 36 Grenadières convoquées : 

Gardiens : Madelina Fleurot (Exafoot), Nahomie Ambroise (Anacaona), Sophia Lara Larco (Surprise Prime FC) et Jaidyn Kenedy Christophe (NTH TopHal)

Défenseures : Jennyfer Limage (Grenoble/ France), Phiseline Michel (RC Saint-Denis/ France), Esthéricove (Exafoot), Kethna Louis (SD Reims/ France), Ruthny Mathurin (Ragin Cajuns/ USA), Milan Raquel Pierre-Jérôme (Université Maryland / USA) et Johanne Laporte (RC Saint-Denis / France).

Milieux de terrain : Melchie Daëlle Dumornay (SD Reims / France), Danielle Etienne (Fordham Rams/ USA), Chelsea Surpris (Yzeure Allier/ France), Megane Saint-Cyr (Aigles du Coll/ Canada), Mélissa Dacius (Nîmes / France), Tabita Joseph (Brest/ France), Gaëlle Dumas (Exafoot), Dayana Pierre-Louis (AS Tigresses), Ali Donya Salomon (FC Laval / France), Mirlène Dorcé (Exafoot), Maudeline Moryl (Exafoot).

Attaquantes : Nérlia Mondésir (Montpellier / France), Sherly Jeudy (Grenoble / France), Roseline Eloissaint (FC Nantes / France), Batcheba Louis (GPSO Issy / France), Isnada Lebrun (Arlac Merilac / France), Roselord Borgela (GPSO Issy / France), Milerline Saint-Félix (Montauban FC / France), Bethina Petit-Frère (Brest / France), Rose-Alya Marcellus (Exafoot), Darlina Joseph (Don Bosc FC), Valentina Ornis (Exafoot), Paoli Elis (USA), Lauryn Oliver (Texas University/ USA) et Noa Olivia Ganthier (Weston FC/ ).

À titre de rappel, la sélection féminine haïtienne de football débutera le championnat pré-CONCACAF le 17 février en République dominicaine, et elle sera opposée à l'équipe du Honduras avant de se déplacer cinq jours plus tard, soit le 22 février, pour affronter la formation de Saint-Vincent-&-les-Grenadines. 



Réagir à cet article