Santé publique/CoronaVirus

Flambée de cas de fièvre et de grippe enregistrée dans le pays, le MSPP n'écarte pas la possibilité de la propagation du variant Omicron

Publié le 2022-01-04 | lenouvelliste.com

Un peu partout à travers le pays ces derniers jours, beaucoup de cas de grippe et de fièvre sont enregistrés. Les gens parlent du retour de " tifyèv la" comme lors de la première vague de Covid-19 en Haïti. Les autorités sanitaires qui confirment au Nouvelliste cette flambée de grippe et de fièvre n'écartent pas la possibilité que cette recrudescence des cas soit liée à une propagation du variant Omicron de la Covid-19.

« Oui, le MSPP est au courant des cas de grippe, de fièvre, etc. La Direction d’épidémiologie, de laboratoire et de recherche (DELR ) est en train de monitorer la situation », a confié lundi au Nouvelliste le directeur général du ministère de la Santé publique.

Cependant, le Dr Lauré Adrien a souligné que le pays est « dans une période où naturellement il y a une flambée de grippe, mais nous ne pouvons pas exclure non plus une recrudescence des cas de Covid, surtout avec le variant Omicron, très contagieux, qui, probablement, est déjà en circulation dans le pays, même si nous n’avons pas encore la preuve scientifique », a expliqué le médecin.

Selon le directeur général du MSPP, « les résultats des échantillons de Covid-19 expédiés à l’étranger pour contrôle ne nous sont pas encore envoyés. Toutefois, nous rappelons que la transmission du variant Omicron comme la forme classique du virus et les autres variants déjà identifiés se combat par les mêmes méthodes: les gestes barrières... », a rappelé le Dr Adrien.

Le Docteur Lauré Adrien souligne que l’expansion des formes sévères de la maladie est évitable par la vaccination du plus grand nombre. « Continuons à nous protéger et à protéger nos proches et la communauté. Augmentons notre couverture vaccinale anti-Covid », a exhorté le directeur général du ministère de la Santé publique.

Pour sa part, le Dr Jean William Pape, responsable des centres Gheskio, a indiqué, mardi, sur radio Magik9, que les centres ont déjà enregistré un cas qui est à la fois testé positif au coronavirus et à l’influenza, soulignant qu’actuellement la population doit faire face à deux épidémies : la Covid-19 et l’influenza qui est une grippe saisonnière. « « Nous sommes presque sûr que le variant Omicron est en Haïti », a-t-il dit.

Le Dr Pape a fait remarquer que le variant Delta est plus meurtrier que le variant Omicron. Toutefois, il encourage la population à se faire vacciner pour se protéger contre le virus. Même s’il est moins dangereux, le variant Omicron peut être fatal pour les gens qui ne sont pas vaccinés et qui ont des comorbidités.

Dans une interview accordée à radio Magik9 la semaine dernière, le Dr Adrien avait indiqué que seulement un peu plus d’1% de la population haïtienne est vaccinée contre la Covid-19.

« En termes de pourcentage, nous sommes à un peu plus de 1% de la population haïtienne à être vaccinée contre le coronavirus. Ce calcul est basé sur la population en général. En valeur absolue, 123 000 personnes ont reçu leur première dose, contre 70 000 à 75 000 personnes vaccinées complètement. Le pourcentage est calculé sur la population globale, non pas sur les personnes qui sont éligibles pour être vaccinées, soit celles qui sont âgées de 18 ans et plus. Nous avons une pyramide d’âge relativement jeune; si l’on tenait compte d’un calcul statistique épuré, le pourcentage des personnes vaccinées serait plus élevé », avait expliqué le directeur général du ministère de la Santé publique et de la Population, Lauré Adrien, sur Magik9.



Réagir à cet article