Darline Desca et Ekip à Chrismas Affair : une affaire d’ambiance

Pour célébrer la Noël, ABD Production a proposé une belle affiche pour un « Christmas Affair ». À Chillyard, ce 24 décembre, une Darline Desca en effervescence jointe à une Ekip efficace ont été à la hauteur des attentes. Ce n’était pas la grande foule mais le public présent, avide d’ambiance, a accompagné les artistes jusqu’à leurs derniers morceaux.

Publié le 2021-12-27 | lenouvelliste.com

Darline Desca, définitivement, détient le secret pour faire secouer les corps, ceux notamment qui sont engourdis. Le temps frisquet, le vendredi 24 décembre, sur Chillyard, un espace ouvert, pouvait refroidir la foule et nouer sa gorge. Surtout que l'air (trop) frais a trouvé assez d’espace au milieu d’un public épars. Oui ! Chillyard, comme quelques autres affiches en ce temps de fête, n’a pas fait salle comble. DD a dû sortir le grand jeu pour balayer la léthargie de l’assistance qui pis est attendait depuis deux heures le coup d’envoi de la fête. Elle s'est lancée avec « DDSK ». Quelques notes ont suffi à rassembler les fans devant l’interprète de « M pa kyè ». Déhanchements joints à un vocal qui visiblement n'est pas affecté par la longue liste de prestations de l’artiste pour la fin de l’année, emportent le public conquis à chanter à plein gosier. Darline Desca enchaîne avec « Pik Makaya », « Lanmou mechan » et sa chanson la plus populaire, « M pa kyè ».

Le long temps que la formation musicale Ekip a mis pour s'installer a fait filer l’atmosphère ambiancée créée par DD. Ce qui ne lui a pas été bénéfique, d’autant plus que la bande à Shabba a pris du temps à s'harmoniser. Ekip, pour commencer, a entonné la première chanson officielle du groupe, « Bingo ». S’en est suivi « Plis lanmou », un morceau disponible sur leur unique album, avec la collaboration de Oswald. Si la musique ne fait pas écho dans le public, le groupe en profite pour s’accorder. Il a fallu solliciter le concours du hit « La familia » pour finalement décoller. Le band, plus confiant, a commencé à tirer du public quelques pas de danse. L’Ekip était devenue beaucoup plus calme, ne se bousculant plus. Elle a donc enchaîné avec « Nou kit », « Ze fele » (qui a été très demandée), pour s’élever à la hauteur des attentes. Après « Tout tafya se dlo », Ekip clôt la soirée avec « Nwèl Lakay ».



Réagir à cet article