Freda : le combat continue 

Publié le 2021-12-22 | lenouvelliste.com

L’aventure pour les Oscars 2022 a pris fin pour «Freda», l’Académie ayant publié la liste des films pré-sélectionnés dans chacune des catégories le mardi 21 décembre 2021.  Pourtant tout n’est pas fini pour cette œuvre de Gessica Généus, deuxième film haïtien à avoir été qualifié pour les Oscars. Pour la réalisatrice de Freda aussi bien que pour son producteur, Jean Marie Gigon, l’aventure continue. 

« Je pourrais avoir des regrets mais… je n’ai pas le temps pour cela. Il y a trop de travail à réaliser. Trop de rêves à concrétiser », lâche tout de go Gessica au lendemain de la nouvelle. L’actrice, documentariste et réalisatrice, loin de s’apitoyer sur son sort, est déjà à fond sur dix mille projets. Le combat continue comme elle le dit. 

« Ça a toujours été comme ça toute ma vie. Il y a des choses que je souhaitais qui ne sont pas arrivées. Il y a d’autres choses de différent ou de mieux qui se sont produites. Par exemple, ce qui est arrivé avec Francis Ford Coppola, c’était inespéré, extraordinaire, inoubliable pour moi. Mais d’un autre côté, il y a le fait que l’on n’a pas obtenu cette nomination aux Oscars que l’on souhaitait tant. C’est cela la vie. On essaie, on ressaye, on tente plusieurs choses. Certaines marchent, d’autres pas. Mais l’essentiel c’est de créer les possibilités. C’est ce qui est intéressant. Et je pense que c’est ce qui a été fait, quoi ! », avance Gessica, qui prend le temps de remercier indistinctement tout le beau monde qui a mis la main à la pâte.

De son côté, Jean Marie Gigon, un des producteurs de Freda, l’homme de SaNoSi Productions, sur son compte Facebook, publiait : “Triste que l’aventure de Freda aux Oscars s’arrête là ! Mais heureux de tous les nombreux soutiens que nous avons reçus, à commencer par celui de Monsieur Francis Ford Coppola. Et nous avons eu tant de beaux articles de presse qui ont fait connaître Freda ces dernières semaines. Voici ce que m’écrivait ce soir un journaliste qui a justement écrit un très bel article sur Freda : « C'est un grand film, mes félicitations à Gessica et à tous ceux qui y ont participé. Il méritait d'aller beaucoup plus loin dans la course aux Oscars, mais rien n'empêchera Freda d'être vu et admiré par de nombreux publics.” Bravo à vous toute l’équipe de Freda " Bravo surtout à toi Gessica ” 

Et bien entendu, Freda poursuit sa route. “Ce retentissement qu’a eu le film aux États-Unis, sans cette campagne, il ne l’aurait pas eu. La suite c’est se battre pour que le film aille sur les plateformes, pour trouver des distributeurs”, évoque Gessica Généus. Son agenda est déjà bien chargé pour les trois prochains mois. Le film enchaîne sur différents festivals internationaux. Serbie, Guadeloupe, République dominicaine, Hollande, États-Unis. «Freda», sous d’autres cieux, continuera à briller et à donner aux spectateurs un autre goût d’Haïti. C

Frantz Duval, qui le premier avait rapporté l’accueil enthousiasme du public du festival de Cannes après la première projection, a poste ce message sur Twitter : « @GessicaGeneus l’échec est la porte ouverte pour de nouvelles aventures. Freda n’est que le commencement. Kenbe la. Plen lòt fim k ap tann ou. Oska pa Oska, pa kanpe. Pike pou pi douvan. »

Le rédacteur en chef du Nouvelliste et directeur de Ticket qui suit la carrière de Gessica Généus depuis près de vingt ans, croit que l’actrice et réalisatrice « n’a pas fini de nous surprendre et de nous proposer le meilleur ».



Réagir à cet article