Gangs armés : ils sont des criminels, pas des révolutionnaires, selon Daniel Foote

L’ex-envoyé spécial du président Biden, Daniel Foote, en interview avec Le Nouvelliste, a réfuté avec force le discours du chef du G-9, Jimmy Chérizier, alias Barbecue, qui se présente comme un « révolutionnaire » voulant changer le pays, pris en otage, selon ce dernier, par des politiques véreux et une bourgeoisie puante.

Roberson Alphonse
Par Roberson Alphonse
19 nov. 2021 | Lecture : 2 min.

L’ex-envoyé spécial du président Biden, Daniel Foote, en interview avec Le Nouvelliste, a réfuté avec force le discours du chef du G-9, Jimmy Chérizier, alias Barbecue, qui se présente comme un « révolutionnaire » voulant changer le pays, pris en otage, selon ce dernier, par des politiques véreux et une bourgeoisie puante.

« N’écoutez pas le message de Barbecue. Il ment. Vous savez que ce sont des mensonges. Les gangs ne vont pas œuvrer pour un meilleur Haïti et vous le savez tous. Ce sont des criminels. Ils tuent des gens. Ils

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.