Football - Transferts

Tabita et Bethina à l’essai aux Girondins de Bordeaux

Deux nouvelles Grenadières, en l’occurrence Tabita Dougenie Joseph (AS Tigresses) et Bethina Petit-Frère (Exafoot) ont pris l’avion mardi 16 novembre à destination de Paris (France) afin d'effectuer un essai au sein de la section féminine des Girondins de Bordeaux, a-t-on appris auprès d’une source proche de la Fédération haïtienne de football.

Publié le 2021-11-19 | lenouvelliste.com

En septembre dernier en marge de la participation des équipes haïtiennes U14 féminine et U15 masculine au tournoi de la Concacaf, tenu en République dominicaine, baptisé : « Challenge series », le Secrétaire général de la FHF, Carlo Marcelin avait annoncé qu’une pléiade de Grenadières, peu avant la fin de l’année 2021, auront à prendre l’avion à destination de la France. Et depuis, Melchie Daëlle Dumornay (Stade de Reims) et Phiseline Michel (RC Saint-Denis), se sont rendues justement là-bas pour intégrer les équipes de la D1 Arkema et Régionale 1.

À ces deux footballeuses, il faut désormais ajouter la défenseure de l’AS Tigresses, Tabita Dougenie Joseph et celle de l’Exafoot, équipe championne en titre dans le championnat haïtien de football féminin, en parlant de Bethina Petit-Frère. Selon cette même source, elles sont parties pour un essai au sein de la section féminine des Girondins de Bordeaux (D1 Arkema) en vue de décrocher un contrat pour la prochaine saison.

Si Bethina Petit-Frère reste encore une joueuse inconnue du grand public, Tabita Dougenie Joseph, absente lors des éliminatoires de la Coupe du Monde U20 de la FIFA, tenue en 2019 en République dominicaine, pour cause de blessure, est une joueuse qui se passe de présentation, car elle avait disputé, en 2018 en France, la phase finale de la Coupe du Monde de cette catégorie.

La présence de ces deux filles, Tabita Dougenie Joseph et Bethina Petit-Frère aux Girondins de Bordeaux, porte à 17 le nombre des Grenadières qui évoluent en France. Cinq jouent en D1 Arkema : Nérilia Mondésir (Montpellier HSC), Batcheba Louis et Roselord Borgela (GPSO Issy), Melchie Daëlle Dumornay et Kethna Louis (Stade de Reims) ; sept en D2 féminine : Isnada Lebrun (Mérignac Arlac), Sherly Jeudy et Jennyfer Limage (Grenoble), Roseline Eloissaint (FC Nantes), Melissa Shelsie Dacius (Nîmes), Mikerline Saint-Félix (Montauban FC) et Chelsea Surpris (Yzeure) et le trio du Racing Club Saint-Denis (Régionale 1), à savoir Nelourde Nicolas, Phiseline Michel et Johane Laforte.

Il ne reste qu’à souhaiter bonne chance à Tabita et Bethina qui sont à l’essai aux Girondins de Bordeaux et que d’autres Grenadières aient la possibilité de grossir la forte colonie haïtienne bien représentée dans le football féminin français.     



Réagir à cet article