Kodak Black critiqué suite à sa danse osée avec sa mère

Publié le 2021-10-15 | lenouvelliste.com

Kodak Black est une nouvelle fois sous le feu des critiques. Le rappeur américain d'origine haïtienne a choqué les internautes à travers une vidéo prise lors d'une fête organisée par ses frères, largement relayée sur les réseaux sociaux. Sur les images, on l’aperçoit en train d'étreindre les fesses de sa mère Marcelene Simmons, sous les rires des invités, tentant par la même occasion de l’embrasser sur la bouche à deux reprises.

Les internautes se sont déchaînés sur Kodak Black à partir du moment où il a entamé ces tentatives. Eux qui se plaisaient quelques minutes avant à le voir faire danser sa mère. Il faut signaler que le son qui tournait était « MPLA (Mwen pa la ankò) » de la chanteuse haïtienne Rutshelle Guillaume.

Alors qu'il a récemment évoqué le suicide sur Twitter, cette vidéo augmente l'inquiétude autour de l'état de la santé mentale de l'artiste. Il s'est toutefois rétracté via un communiqué. « Merci à toutes les personnes touchées par mes mots et à tous ceux qui m’ont appelé et envoyé des messages. J’ai compris que j’avais fait une déclaration maladroite, mais ne vous inquiétez pas. Je ne suis pas suicidaire et je n’ai aucune intention de me faire du mal. »

Par ailleurs, depuis sa sortie de prison, gracié par Donald Trump au dernier jour de son mandat, Kodak Black brille bien plus par ses scandales que par sa musique. Cette vidéo ne va donc pas l'aider à redorer son image.



Réagir à cet article