Avec « Opéra poussière », Jean D’Amérique décroche le Prix Théâtre RFI 2021

Le jury du Prix Théâtre RFI 2021 a dévoilé, le dimanche 26 septembre à Limoges dans le cadre du festival « Les Francophonies – Des écritures à la scène » le lauréat du Prix Théâtre RFI 2021. L’écrivain haïtien Jean D’Amérique, 26 ans, est sorti lauréat de cette nouvelle édition pour sa pièce intitulée « Opéra poussière ».

Publié le 2021-09-27 | lenouvelliste.com

Jean D’Amérique, poète et auteur d’un roman chez Actes Sud, est récipiendaire du « Prix Théâtre RFI 2021 », dimanche 26 septembre 2021. « Ce prix vient récompenser un travail qui est assez important pour moi et que j’ai mis longtemps à réaliser. J’ai reçu ce prix avec beaucoup de joie », a confié l’étoile montante de la littérature haïtienne contemporaine au Nouvelliste.

Le jury  présidé par l’écrivaine congolaise Ken Bugul a salué  « un texte plein de fulgurances qui rend hommage à une héroïne haïtienne et interroge avec impertinence les oublis de l’histoire. Travaillant sur tous les registres de la langue, ce texte entremêle rêveries et revendications et témoigne d’un classicisme nourri de poésie hip-hop ».

« Opéra poussière fait revenir de l’au-delà Sanite Belair, sergente puis lieutenante de l’armée révolutionnaire haïtienne, résistante anticolonialiste, exécutée en 1802, à l’âge de 21 ans, par les soldats français. Oubliée des espaces de la mémoire et des livres d’histoire, elle soumet une demande de visa à l’ambassade des ossements, pour voyager vers la vie, et tenter de régler elle-même le problème, en trouvant place sur le Champ de Mars à Port-au-Prince aux côtés des pères de la patrie. De retour, deux cents ans après sa mort, elle lance son combat avec l’hashtag #HéroïneEnColère sur les réseaux sociaux et le compte Twitter @SaniteBelair pour réparer la mémoire et regagner sa place dans la grande histoire », lit-on dans le communiqué du jury.

Natif de Côte-de-Fer, Jean D’Amérique est poète, dramaturge et auteur d’un roman chez Actes Sud « Soleil à coudre ». Il est le responsable du festival « Transe poétique » et la revue Davertige.

Il a reçu de nombreux prix depuis la parution de son premier recueil de poèmes « Petite fleur du ghetto », parmi lesquels le prix de Poésie de la Vocation pour « Nul chemin dans la peau que saignante étreinte » (Cheyne, 2017) et le prix Jean-Jacques Lerrant des Journées de Lyon des Auteurs de théâtre pour « Cathédrale des cochons » (éditions théâtrales, 2020).

Selon les responsables du Prix Théatre RFI, « Opéra poussière », le livre primé cette année, fera l’ouverture en juillet 2022 de la 10e édition du cycle Ça va, ça va le monde ! organisé au Festival d’Avignon par RFI. Le texte enregistré sera aussi diffusé sur les antennes de RFI.

 RFI et ses partenaires offrent au lauréat un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers : une résidence de création scénique sur le texte lauréat au Centre dramatique national de Normandie-Rouen; une lecture au Festival Les Zébrures du printemps / Les Francophonies-Des écritures à la scène ; une dotation financière attribuée par la SACD ; une participation financière et un accompagnement de l'Institut français aux résidences d’écriture ; un accompagnement dramaturgique par Théâtre Ouvert ; une résidence à la Villa Ndar, à Saint-Louis du Sénégal.

« Prix Théâtre RFI »

« Créé en 2014, le  Prix Théâtre RFI a pour objectif de promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et de favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs écrivant en français. »



Réagir à cet article