Mauvais traitements infligés à des réfugiés Haïtiens au Texas : « ces gens vont payer », a assuré  le président Biden   

Publié le 2021-09-24 | lenouvelliste.com

Le président Joe Biden, vertement critiqué à cause des traitements inhumains, horribles infligés à des réfugiés haïtiens au Texas, a assuré que les responsables de ces actes vont payer. « Je vous promets que ces gens vont payer. Il y a une enquête en cours et il y aura des conséquences. Il y aura des conséquences », a répondu Joe Biden à une journaliste qui lui a demandé s’il a échoué dans son engagement de campagne à restaurer le standard moral des États-Unis dans le monde et à mettre un terme aux assauts de l’administration Trump contre les communautés de migrants.

«  Bien sûr, j’en assume la responsabilité. Je suis le président », a répondu Joe Biden, qui, à côté de sa promesse de sévir, a exprimé son empathie à l'égard des victimes et souligné que ces actes ne correspondent pas aux valeurs des États-Unis.  

« C’était horrible à voir, comme vous l’avez vu, des gens traités de la sorte. De voir des chevaux foncer sur des personnes piégées, c’est outrageant », a déploré Joe Biden.

«  C’est embarrassant, c’est dangereux, c’est mauvais. Cela envoie un mauvais message à travers le monde et aux États-Unis. Ce n’est simplement pas ce que nous sommes », a soutenu le président Joe Biden dont l’administration n’a pas cessé les expulsions de réfugiés haïtiens, plus de 10 000, qui s’étaient massés aux Texas à la frontière sud des États-Unis avec le Mexique.

Il n’y a plus de migrants sous le pont Del Rio. Ils ont été conduits dans des installations des douanes américaines. Dans certains cas, des réfugiés ont été confiés à des proches en attendant de se présenter au tribunal. Entre-temps, ce vendredi, le ballet des avions qui transportent des expulsés n’a pas cessé. Six vols étaient prévus ce vendredi, a appris Le Nouvelliste.

Roberson Alphonse 



Réagir à cet article