Le ministère de la Culture salue la prestation du chanteur Erol Josué au Lincoln Center

Publié le 2021-09-14 | lenouvelliste.com

Figurant parmi les chanteurs les plus renommés du pays, Érol Josué baigne depuis toujours dans la culture du vodou. Son œuvre est devenue emblématique du monde vodou. Prêtre vodou, artiste multiple, bête de scène,  il a présenté son projet « Pèlerinaj » au Lincoln Center for the Performing Arts, à New York, le dimanche 12 septembre 2021. Quelle énergie sur scène! Quelle cohésion! Avec son art poétique et musical, Érol Josué a encore une fois hissé le bicolore.

« L'album Pèlerinaj, mis en circulation par l'artiste, retrace son histoire, dans le contexte du temple vodou de pure essence familiale. C'est, affirme-t-il, tout son calvaire miracle qui s'y trouve exprimé, dans une poésie chantée avec toutes les vibrations de son âme. Sa grande foi dans l'esthétique vodou le porte même à proposer à la haute couture haïtienne une ligne Erzulie qu'il croit déterminante à l'expression d'une féminité haïtienne authentique », écrit le ministre Jean Emmanuel Jacquet dans une note publiée le lundi 13 septembre. Pour le ministère de la Culture, « cette brillante prestation, le dimanche 12 septembre 2021, traduit, dans le gestuel et l'expressivité artistique du chanteur, tout le symbolisme du vodou haïtien, dans ce qu'il comporte de sublime et de profondeur syncrétique ».

Le ministre de la Culture et de la Communication, Jean Emmanuel Jacquet, se réjouit de cette performance «  Le ministère de la Culture et de la Communication célèbre son exceptionnel talent et son extraordinaire démarche de valorisation du vodou haïtien », ajoute le ministre.

« Pèlerinaj », son deuxième album solo, est bien plus qu’un album musical, c’est l’histoire de toute une vie. À travers 18 morceaux qui combinent calebasse et guitare saturée, ou encore rythmes électro, Érol offre une musique originale. Il voyage dans les lakou d’ici ou d’ailleurs pour ressusciter la culture vodou. Pèlerinaj est un disque de retour aux sources, de désert et d’oasis, qui raconte une épopée identitaire.

Proposant de multiples mélanges savoureux, la musique d’Érol Josué est un poème. Le reflet d’une longue rencontre harmonieuse. Du cœur de la tradition vodou à la modernité la plus électrique, sa musique déborde de vitalité et d’invention. Ce nouvel album a capturé, avec grâce et fièvre, une partie de l’âme de la religion vodou.

« Pèlerinaj, c’est mon calvaire miracle. Je le porte formellement depuis dix ans. Toute ma vie est un pèlerinage », affirme le prêtre vodou. Pèlerinaj est d’une grande beauté humble, semblable à une calligraphie ancienne empreinte de lumière du vodou.



Réagir à cet article