Au revoir Isnard Douby

Publié le 2021-09-09 | lenouvelliste.com

  

La puissante voix de la formation musicale System Band, Isnard Douby, s’est tue éternellement, a confirmé pour Ticket Alix Timmer, promoteur depuis 25 ans du groupe. Hospitalisé depuis le mois d’avril dernier après avoir attrapé le coronavirus, il a rendu l’âme dans un hôpital de Palm Bay (Floride), le jeudi 9 septembre 2021.

« C’est un jour très triste. Un pilier de l’édifice du compas direct est tombé », a réagi le musicien Fabrice Rouzier joint au téléphone par Ticket Magazine. « Les gens qui ont environ 60 ans aujourd’hui, si leur vie est un film, la voix d’Isnard Douby est gravée sur la bande originale », poursuit Fabrice Rouzier qui vante le mérite de l’ex chanteur de « deux des plus fameux groupes du compas direct, les Frères Dejean et System Band », selon ses mots.  

Gentil et humble sont les qualificatifs retenus par ceux qui côtoyaient Isnard Douby. C’est l’un des musiciens les plus gentils que j’ai croisés, affirme le producteur de carrière Rodney Noël. Il est resté humble même quand System était numéro 1 à la fin des années 80 jusqu’au début de 2000, poursuit-il. « Il n’avait jamais la grosse tête. Si tu ne connaissais pas Isnard Douby, tu peux le croiser sans savoir que c’est lui et il ne te le dira pas », se rappelle Fabrice Rouzier.

En plus de 40 ans de carrière, l’un des plus importants accomplissements d’Isnard Douby est d’avoir ouvert la voie aux jeunes. « Il a pris des chanteurs à ses côtés et leur a même cédé sa place », fait remarquer Fabrice Rouzier. Ce n’est pas Dabens Chéry qui a interprété plusieurs morceaux sur l’album « Nan building nan (2007) » qui dira le contraire.

Rodney se rappelle quand il était tout jeune dans les années 80. A cette époque, il était difficile d’obtenir une affiche du  « Machiavel Karamèl » en Floride tellement il était demandé. Encore plus pour un jeune promoteur comme Rodney Noel. « Quand j’ai produit ma demande en face du manager, il s’est montré  hésitant. Isnard qui était là lui a lancé : Bay ti jenn nan chans li non », raconte Rodney Noël qui avait System Band dès la première édition de « Haitian Compas festival ».

Isnard Douby a révolutionné le compas direct. « Il a apporté une touche particulière sur la scène par une animation hors-pair, sa gaieté et ses slogans », analyse Rodney Noel qui salue le départ d’une légende. « C’est une bête de scène. Même si la soirée est fade à cause d’un problème de son ou une faible affluence, Isnard créera la sensation », opine-t-il. Fabrice Rouzier craint pour la relève. « Ce n’est pas le départ qui est le plus triste. Mais la suite », lâche-t-il.

« Mayestwo Douby, nouvèl lanmò ou sakaje mwen anpil. Mwen pèdi yon frè, yon patnè, yon zanmi ki te san parèy! Konpa dirèk pèdi yon gwo bout jwè », a réagi Michel Martelly de Sweet Micky. « RIP my legend (Repose en paix ma légende) », a écrit  Joseph Jr Zenny en postant une photo de lui et d'Isnard Douby sur Facebook. « Isnard Douby c’est: un must du Compas sur l’album des Frères Déjean “ Sans rancune ” (Makaya Records, 1982). Des dizaines de hits avec System Band, des bals du 2 janvier au Djoumbala, un timbre de voix rare, un Maestro hors pair, une élégance jamais démentie. Chapeau bas. Repose en paix », sont les propos de Frantz Duval, rédacteur en chef du journal Le Nouvelliste.

« C’est une énorme perte pour la musique haïtienne. Isnard fut un maestro au vrai sens du therme. Sa puissance vocale, sa voix de baryton et son talent d’animateur ont fait de lui un chanteur vraiment unique. Aujourd’hui encore, des musiciens qui animent lors des performances live utilisent des formules héritées d’Isnard Douby. Il fut aussi un excellent trompettiste depuis les Frères Dejean. Il faut signaler que dans les années 90 et au début de 2000, System Band était la seule bande capable de provoquer une salle comble même un lundi soir à Port-au-Prince », indique le présentateur de Magik9, Lionel Guillaume a.k.a « Ti Lyon ».

Pour sa part, dans une note de sympathies, le Ministère de la Culture et de la Communication salue le départ « d'un chanteur charismatique, discipliné et talentueux ». L'institution le décrit en ces thèmes : « Une voix originale. Un maestro exigeant qui aura marqué l'histoire du compas direct pendant plus de trente-cinq ans. » Isnard Douby restera pour de nombreuses générations de fans de la musique populaire haïtienne, une référence, conclut le MCC.

Isnard Douby qui est né et a grandi à Pétion-Ville, fréquenta le Lycée de cette commune. Il participa à la création de la fanfare du Lycée de Pétion-Ville où il était trompetiste. En 1981, il fonda le groupe System band avec d’autres anciens de la formation musicale « les frères Dejean » où il avait fait ses débuts. Le groupe connait d’énormes succès et se positionne comme un grand nom du Compas avec plus d’une vingtaine d’albums studio et live.

Diery MARCELIN

dierymarcelin@yahoo.fr



Réagir à cet article