Match amical international

Haïti bat la Jordanie (2-0) et quitte la tête haute le Golfe Persique

La sélection nationale de football a remporté, ce samedi 4 septembre 2021 à Al Khalifa stadium, une importante victoire aux dépens de la Jordanie (2-0), en match amical international, disputé dans le Golfe Persique. Au terme de ce probant succès, les Grenadiers, malmenés par Bahreïn, peuvent quitter le continent asiatique la tête haute.

Publié le 2021-09-04 | lenouvelliste.com

Après l'humiliation subie face à Bahreïn (1-6), la sélection haïtienne de football, qu'on croyait inexistante, a fait preuve de grandeur d'âme, en s'offrant la Jordanie (2-0) pour boucler sa tournée asiatique sur une note positive. 

Tout a pourtant très mal commencé pour les hommes de Jean-Jacques Pierre. Moins de deux minutes après le coup d'envoi de la rencontre, Ashnakov Apollon, en pleine surface de réparation, commet une faute sur un attaquant jordanien, et l'arbitre central désigne le point de pénalty. Pour stopper le pénalty (2e), et trois autres occasions de buts des Jordaniens (10e, 21e et 35e), Brian Sylvestre a du s'employer. 

Le premier but des Grenadiers allait arriver suite à un mauvais renvoi de la tête d'un défenseur jordanien, et le trajectoire du ballon a trompé la vigilance du portier. À l'affût, Jonel Désiré ne fait que catapulter le cuir au fond des filets pour ouvrir le score pour les Grenadiers (1-0, 15e). 

Les Haïtiens qui subissaient la domination des Jordaniens, allaient corser l'addition par Bryan Chevreuil (45e +1). Le milieu défensif du Bourges Foot (National 2 / France), qui se trouvait à 25 mètres du but adverse, a fait parler sa qualité de frappe pour laisser pantois le portier de l'équipe de Jordanie (2-0). 

Au retour des vestiaires, Jean-Jacques Pierre, qui avait modifié son onze de départ, allait opter pour quelques changements payants. Dominés par la Jordanie, le Onze national plie, mais ne rompt pas. À preuve, les Grenadiers ont repoussé tous les assauts des Asiatiques pour permettre à Brian Sylvestre de signer son premier clean-sheet avec l'équipe nationale de football. 

Tout compte fait, l'affront subi face à Bahreïn est lavé, et qui plus est, le système mis en place par Jean-Jacques Pierre a fonctionné à merveille, et Haïti pourra quitte donc le Golfe Persique la tête haute. 



Réagir à cet article