Honneur et mérite à Jean Cajou

Le dimanche 22 août 2021, Anba zanmann kay Sonson Mathurin a organisé une cérémonie d’hommage en l’honneur de plusieurs personnalistes du milieu culturel. Parmi elles, le comédien Jean Cajou. Cette cérémonie s’est déroulée dans les locaux de Anba Zanmann à la rue Camelo, dans le quartier de Bois-Verna. Déclamations, prestations, débats, témoignages ont donné le ton à cette cérémonie d’hommage.

Publié le 2021-08-24 | lenouvelliste.com

Une journée, ponctuée de discours élogieux et d’honneur à l’égard de Gérin Alexandre, militant du secteur progressiste originaire de Beaumont ; de Ralph Jean Baptiste, coordonnateur de Café Philo ; de Claude Roumain, militant politique ayant traversé plusieurs décennies de luttes politiques. Une plaque d’honneur contenant le logo et les mots d’affections de Anba Zanmann kay Sonson Mathurin, a été attribuée à chacun d’eux. Honneur et Mérite a été attribué au brillant comédien Jean Cajou pour son support à la culture haïtienne. Il a reçu sa plaque d’honneur des mains de l’écrivain Rodolphe Mathurin, l’auteur du roman Grennsenk.

 L’ambiance, dans la matinée de ce dimanche 22 août 2021, a réuni des poètes, des écrivains, des animateurs culturels de différentes générations  et quelques inconditionnels présents de l’espace Anba Zanmann kay Sonsons Mathurin.

D’entrée de jeu, Sonson Mathurin, responsable de Anba Zanman a parlé des personnalités qui sont à l’honneur. Selon l’auteur de « Kraze Vè », il s’agit avant tout d’un acte de reconnaissance formelle de l’effort fourni par ces personnalités qui ont contribué à la réussite de Anba Zanmann depuis plus de sept ans.

 « Ce matin, nous sommes là pour honorer Gérin Alexandre, Claude Roumain, Ralph Jean Baptiste et Jean Cajou. Jean Cajou est unanimement reconnu dans le milieu de la pensée critique en Ayiti, comme l’un des comédiens les plus dynamiques ayant œuvré, pendant plus de trente ans, à la formation de plusieurs jeunes écrivains et comédiens du pays », a déclaré l’écrivain et le militant politique de gauche Sonson Mathurin.

Plus loin, il a ajouté : « Le pays a une dette envers Jean Cajou. Jean Cajou est l’une des rares personnes qui est allée à la rencontre des jeunes partout dans le pays pour les instruire. Jean Cajou n’est pas seulement un comédien, c’est aussi un militant de la cause de la culture ».

Jean Cajou

Jean Cajou est un homme de théâtre. Il a consacré sa vie à cet art pour rompre l’ennui. Pour hurler sans faire de bruit avec les mots. Comédien de la bonne cause, il a toujours abordé le théâtre en mettant en scène des rêves éveillés.

Jean Cajou est un metteur en scène facétieux, toujours prêt à débattre et à échanger. Il est aussi un passeur de mémoire et de lumière. Il a étudié le cinéma à l’école international de cinéma à la Havane de 1992 jusqu’à 1994. Homme chaleureux, il est un bon rassembleur, l’initiateur de ‘’ Les Ateliers Franck Fouché’’ a grandi à Port-au-Prince, cet artiste qui aime créer, inventer a été influencé par le célèbre comédien et metteur en scène Hervé Denis.



Réagir à cet article