Football - anniversaire

Un hommage bien mérité du Don Bosco FC aux héros de la Coupe Pradel de 1971  

Les années se suivent et se ressemblent pour le Don Bosco FC de Pétion-Ville qui, le 30 juillet dernier au Karibe Convention Center, a célébré le 50e anniversaire de son premier trophée acquis en Coupe Pradel lors de l’édition de 1971. Dans une ambiance conviviale, fraternelle et bon enfant, le Dr Raynald Devilmé et Guy Larosilière, deux membres de la jeune équipe présidée alors par le révérend Jacques Djebels, sous l’égide du comité exécutif du club, ont fait un flash-back sur l’histoire et les deux titres remportés par les Mechan Mechan en 1971 et 1977.

Publié le 2021-08-04 | lenouvelliste.com

Après un reportage et une projection d’anciennes images du club, ce fut l’occasion pour les dirigeants de faire une rétrospective sur l’histoire de l’équipe présidée depuis 2001 par Pierre Ford Jean-Baptiste. Le premier nom du club fut Stade Haïtien, et quelques temps après, Stade Don Bosco, a précisé d’entrée les deux anciennes stars du club qui allait devenir le Don Bosco FC en 1969 avec le transfert de Jacques Djebels à l’église Saint-Jean Bosco de Pétion-Ville. L'équipe, fondée au Boulevard La Saline par le père hollandais, arbore les couleurs jaune et rouge. Selon les dires du Dr Raynald Dévilmé, bien que le Don Bosco FC ait adopté le 31 janvier 1963 comme date de sa fondation, l’équipe aurait déjà vu le jour en 1959 pour avoir déjà disputé pas mal de compétitions organisées par les dirigeants du football de l’époque.

Le Don Bosco FC et la Coupe Pradel de 1971

Le Victory SC alors vainqueur de l’édition de 1960 de la Coupe Pradel, une compétition totalement dominée par le trio composé du Racing Club Haïti, Violette AC et l’Aigle Noir AC, avait pris la décision de ne pas disputer l’édition de 1971. Dans ce petit jeu, Raynald Devilmé et Guy Larosilière, en l’absence de l’équipe du Bas-Peu-de-Chose et conseillés par Jeannot Paul, avaient profité pour intégrer le Don Bosco FC de Pétion-Ville qui, à cette époque, avait un effectif pléthorique et de jeunes footballeurs pétris de talents, entre autres : Emmanuel Sanon, Jeannot Paul justement ou encore Wilfrid Louis et Anacréon.

« La version de Coupe Pradel (1971) se disputa en quatre tours », se rappelle le Dr Raynald Devilmé. « Face aux géants de cette compétition, le Don Bosco FC de Pétion-Ville avait surpris le Racing Club Haïtien et l’Aigle Noir AC, mais contre le Violette AC, on n’avait pas eu les résultats escomptés. À trois journées de la fin, et malgré notre défaite (0-3) face au Violette AC, nous avions déjà acquis le trophée récompensant l’équipe championne. Ce fut une grande révolution dans l’histoire de notre football », a fièrement fait savoir les deux survivants de l’épopée de 1971 qui résident encore en Haïti, à savoir Guy Larosilière et Dr Raynald Devilmé.

Le nom de Guy Larosilière n’a pas figuré sur la liste des joueurs (Germilus Cadet, Raynald Devilmé, Roosevelt Jean, Romulus, Emmanuel Sanon, Carlo Saint-Vil, Molière, Lionel Carré, Wildrid Louis, Paul Jacques, Ernst Charles, Clarel Auguste, Bourcicaut, Anacréon, Jojo et Jeannot Paul) ayant glané le premier titre majeur du Don Bosco FC de Pétion-Ville dans l’histoire du football haïtien. Pour justifier cette absence, le natif des Cayes dit : « Sans avoir l’aval de l’entraîneur Lacossade, je me suis rendu aux Cayes avec le Victory SC pour disputer un match amical. En guise de sanction, il m’avait privé de la dernière ligne de la Coupe Pradel de 1971 ».

Pour avoir guidé le Don Bosco FC au titre suprême de la compétition, chaque joueur n’eut que deux cent vingt-cinq (225) gourdes, sous prétexte que l’équipe devait se préparer pour participer à la Concacaf des clubs champions et vice-champions. Une promesse, précise Raynald Devilmé, non tenue jusqu’à date. Le Don Bosco FC, à titre d’informations, est le club haïtien ayant le plus disputé cette compétition (2015, 2016, 2017, 2019 et 2021) et avec au passage une participation à la phase de poule de la Ligue des champions de la Concacaf.   

Si Jeannot Paul, membre influent de la sélection haïtienne de football ayant raté la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1970 au profit du Salvador, avait brillé par son absence au sein du Onze national en 1974, deux autres talents du Don Bosco FC de Pétion-Ville, Wilfrid Louis et surtout Emmanuel Sanon, auteur de deux buts contre l’Italie (1-3) battant l'invincible Dino Zoff, et l’Argentine (1-4), avaient dignement défendu les couleurs des Grenadiers.

« Nous avions presque tout raflé dans cette édition de Coupe Pradel, entre autres, le titre de champion, meilleur buteur, meilleur joueur, meilleur gardien. Il ne nous manquait que le trophée de l’équipe la plus fair-play », se souvient le Dr Raynald Devilmé pour évoquer la génération dorée du Don Bosco FC de Pétion-Ville, championne de la Coupe Caterpila (une sorte de championnat national avec la participation de plusieurs clubs provinciaux) en 1977.

Au cours de cette activité célébrant le 50e anniversaire du trophée de la Coupe Pradel remporté par le Don Bosco FC de Pétion-Ville, le Dr Raynald Devilmé, qui s’est vu décerner des satisfecit, tient à souligner que les Mechan Mechan ont toujours joué et ce, depuis des lustres, un rôle primordial dans l’histoire de la sélection haïtienne de football. Pour illustrer ses propos, il a fait allusion à l’unique but inscrit en finale par Canès Vélima (joueur du Don Bosco FC) pour l’équipe nationale lors de l’édition de 1979 de la Coupe Caraïbe des Nations remportée face au Suriname (1-0).

Pour rehausser l’éclat de cet évènement, Wilfrid Montilas, champion national en 2003 avec le Don Bosco FC de Pétion-Ville, Kerlins Georges, deux fois lauréat de la compétition-reine du pays avec le club (2014 et 2015) et Canès Jean-Charles, le capitaine retraité des Mechan Mechan et triple champion avec le club (2014, 2015 et 2018), ont assisté et participé à cœur joie à cette activité pour rendre un vibrant hommage aux héros ayant permis au Don Bosco FC de glaner son premier titre majeur dans l’histoire du football haïtien.

À défaut de célébrer en grande pompe le 50e anniversaire de la date qui a vu le premier trophée remporté par le Don Bosco FC de Pétion-Ville (juillet 1971 – juillet 2021), le Comité exécutif du club, malgré la Covid-19, a tout de même tenu à remercier tous les pionniers qui ont montré aux autres joueurs du club le chemin à suivre, de quoi continuer à faire briller les Jaune et Noir pendant encore longtemps.



Réagir à cet article