Assassinat du président

Huit sénateurs adoptent une résolution pour faire de Joseph Lambert le président provisoire de la République

Publié le 2021-07-12 | lenouvelliste.com

L'assassinat du président Jovenel Moïse laisse un vide dans le pays. Dans une résolution votée par huit des dix sénateurs encore en fonction le vendredi 9 juillet, il a été fait choix du président du Sénat, Joseph Lambert, pour remplacer Jovenel Moïse. Cette résolution rejette Claude Joseph comme Premier ministre au profit d'Ariel Henry.

« Joseph Lambert, élu du peuple comme sénateur de la République, et par ses pairs président du Sénat, est choisi pour remplir la fonction de président provisoire de la République d’Haïti jusqu’à l’entrée en fonction du Parlement, le deuxième lundi de janvier 2022, d’un nouveau président élu, le 7 février 2022 », tel est le premier point de ladite résolution.

« Le nouveau président provisoire, Son Excellence Joseph Lambert, prêtera le serment constitutionnel au Parlement devant l’assemblée des sénateurs, en présence des autorités constituées, des leaders de la société civile et de la classe politique », stipule le deuxième point de la résolution.

« La prestation de serment réalisée, le président provisoire sera immédiatement installé dans ses fonctions au Palais national. Le président provisoire entrera en consultation avec les différents secteurs de la vie nationale en vue de la formation d’un gouvernement d’entente nationale chargé d'exécuter les politiques publiques adaptées à l'intérim », selon la résolution.

Les sénateurs exigent la formation d'un Conseil électoral provisoire basé sur le modèle constitutionnel qui sera formé dans le délai de quinze jours.

« Le décret électoral sera publié au plus tard dans la dernière semaine du mois de juillet 2021. Le rétablissement de la sécurité et la tenue des élections crédibles dans le plus bref délai raisonnable constituent les deux priorités du gouvernement provisoire », ajoute la résolution.

La présente résolution sera acheminée au secrétariat général du Palais national, au directeur général de la Police nationale d'Haïti et aux représentations diplomatiques, conclut le document.

Les sénateurs signataires de la résolution : Joseph Lambert ; Kedlaire Augustin; Jean-Marie Ralph Féthière; Gracia Delva ; Pierre François Sildor ; Denis Cadeau ; Jean-Rigaud Bélizaire et Rony Célestin. 

Les sénateurs Wanique Pierre et Patrice Dumont n'ont pas signé la résolution.



Réagir à cet article