Assassinat du président: 11 des 17 mercenaires arrêtés par la PNH s'étaient réfugiés à l'ambassade de Taïwan

Publié le 2021-07-09 | lenouvelliste.com

Selon un communiqué de presse de l'ambassade de Taïwan en Haïti, la Police nationale d'Haïti, avec l'autorisation de l'ambassade, a mené une opération jeudi dans l'enceinte de l'ambassade qui a conduit à l'arrestation de 11 suspects dans le cadre de l'assassinat du président Jovenel Moïse.

« L’ambassade de la République de Chine (Taïwan) en Haïti a appris le jeudi 8 juillet 2021, au matin, que la police haïtienne entend entrer dans l’ambassade pour poursuivre les suspects », lit-on dans le communiqué.

« L’assassinat cruel et barbare de SEM président Jovenel Moïse est un événement international majeur et a choqué complètement le monde entier. Taïwan, en tant qu’un membre responsable de la communauté internationale, un ami fidèle de longue date et un partenaire crédible de la République d'Haïti, son ambassade donne l’accord sans désemparer à la police haïtienne et l'autorise à mener une opération de perquisition afin de faire preuve de justice et de dévoiler la vérité sur l'incident au plus vite », fait savoir l'ambassade de Taïwan. 

« La police a lancé une opération vers 16 heures et a arrêté avec succès 11 suspects. Le processus s'est déroulé sans heurts. La Police haïtienne (PNH) les a ramenés pour interrogatoire », ajoute l'ambassade de Taïwan, qui salue « la réaction rapide des autorités haïtiennes et promet de continuer à travailler au côté du peuple haïtien ».

Dans un point de presse jeudi soir, le directeur général de la Police nationale d'Haïti, Léon Charles, parle de 28 assaillants (26 Colombiens et deux Américains d'origine haïtienne) qui ont mené l'opération pour assassiner le président Jovenel Moïse. 

Parmi les assaillants, 15 Colombiens ont été arrêtés, 3 ont été tués par la police et huit sont toujours dans la nature, a fait savoir Léon Charles.



Réagir à cet article