Les implications de l'état de siège instauré après l'assassinat du président Jovenel Moïse

Après l'annonce de l'état de siège instauré sur tout le territoire, le Conseil des ministres présidé par le Premier ministre Claude Joseph a publié, ce mercredi, un arrêté pour expliquer les implications de l'état de siège décrété à la suite de l'assassinat du président Jovenel Moïse.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
09 juil. 2021 | Lecture : 2 min.

Après l'annonce de l'état de siège instauré sur tout le territoire, le Conseil des ministres présidé par le Premier ministre Claude Joseph a publié, ce mercredi, un arrêté pour expliquer les implications de l'état de siège décrété à la suite de l'assassinat du président Jovenel Moïse.

D'abord l'arrêté précise en son article 1er que « l’état de siège est déclaré sur toute l’étendue du territoire de la République pour une période de quinze jours ».

« Aux fins de recueillir toutes informations permettant d’appréh

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.