Les révérends pères David César, Guy Chrispin et l’homme d’affaire Philip Villedrouin décédés

Publié le 2021-06-11 | lenouvelliste.com

 La chancellerie de l’archevêché de Port-au-Prince a annoncé le décès du révérend père Guy Chrispin. L’homme de Dieu était le curé de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de la Croix-des-Bouquets. Il est décédé le 10 juin 2021. « Reconnu pour son sens de l’humour et son zèle pastoral, le père Chrispin se faisait proche de tout le monde et ne cachait jamais son ouverture au dialogue. Sa mémoire restera vivante dans les cœurs de ses paroissiens et des confrères qu’il avait tant aimés », a écrit le chancelier P. François Portin pour rendre hommage au disparu. 

Le révérend père G. David César est également décédé le même jour. Le chef d’orchestre de Sainte-Trinité est mort aux États-Unis. Dans une note de presse acheminée au Nouvelliste, l’Église épiscopale a précisé que le maestro souffrait d'une cirrhose du foie et d'autres complications.  « Cette nouvelle affecte toute la communauté épiscopalienne d'Haïti et la société haïtienne. Nos plus sincères condoléances à sa famille, le clergé de l'Église épiscopale d'Haïti, sa communauté de foi : la cathédrale Sainte-Trinité, l'école de musique de Sainte-Trinité l'Orchestre Philharmonique de Sainte-Trinité , ainsi que toutes celles et ceux affectés par cette disparition inattendue. Le révérend père David César fait partie désormais du patrimoine spirituel et culturel d'Haïti », peut-on lire dans la note. Très reconnu dans le milieu artistique et culturel haïtien, le père G. David César a reçu un bouquet d’hommage de la part de ses collaborateurs, ses étudiants, entre autres. Tous ont salué son humilité et sa serviabilité. 

Philip Villedrouin, le P.DG de l’hôtel Le Montcel, est décédé lui aussi le jeudi 10 juin. Sa disparition a été saluée par des membres du secteur privé. Certains ont salué ses engagements, notamment dans l’écologie et l’agriculture.



Réagir à cet article