Livres en folie pour la 27e fois 

Publié le 2021-06-02 | lenouvelliste.com

Chaque année, depuis 1995, une grande place est faite aux livres à l’occasion de Livres en folie. Particulièrement, le jour de la Fête Dieu. 

Depuis l’avènement de la pandémie Covid-19 et l’interdiction des grands rassemblements, Livres en folie a su se convertir en évènement en ligne et ses aficionados font l’expérience du virtuel total, en attendant des jours meilleurs. 

La conversion est un examen permanent d’autant qu’il n’existe pas beaucoup de vrais sites marchands haïtiens. Livres en folie et ses partenaires font de leur mieux, mais il y a encore beaucoup de chemins à parcourir tant le potentiel des événements en ligne est immense. 

Organisation du site, stockage des livres, protocoles de vente, livraison, communication, organisation de conférences, chaque étape est une découverte et chaque obstacle réclame un apprentissage. 

L’objectif cette année demeure de dépasser les dix mille titres vendus l’an dernier pour la première édition qui s'est déroulée uniquement en ligne. 

Le respect de l’exigence de faire mieux, les organisateurs, la Unibank et Le Nouvelliste, le doivent aux lecteurs comme aux auteurs qui méritent le meilleur pour récompenser la persévérance et le travail acharné, qui font que les propositions restent alléchantes d’année en année et nourrissent la réputation d’Haïti comme pays où la production écrite est foisonnante. 

La raison d’être de la foire est de permettre la diffusion de la pensée haïtienne, sur Haïti et le monde, de faciliter le partage de connaissances et de valoriser toutes les formes de créativité. D’entretenir, de susciter le goût pour la lecture et de motiver les vocations. En présentiel ou virtuellement, le but reste le même, année après année. 

Livres en folie cette année c’est plus de 1200 titres et des centaines d’auteurs. Mais Livres en folie c’est aussi des maisons d’édition qui ont grandi ou ont pris naissance après 1995. Il est bon de les citer les plus importantes : Maison Henry Deschamps, Éditions Choucoune, Les presses nationales d’Haïti, Kopivit aksyon sosyal, Éditions CUC, Éditions Université d’état d’Haïti, C3 Éditions ; sans oublier Communication Plus et son comptoir Nouveautés Plus qui distribuent pour les maisons d’édition qui n’ont pas un chapitre autonome à Livres en folie.

Communication Plus S.A. représente une belle brochette d’éditeurs éparpillés en province ou dans la diaspora. Là encore, il faut les citer pour bien comprendre l’ampleur de cette organisation autour du livre, objet traditionnellement produit à compte d’auteur en Haïti.

Anaise Chavenet représente cette année : Alliance des Artistes Haïtiens du Massachussetts, Bukante Editorial, Butterfly Publications, Floride, CIDIHCA (Montréal), Collection Chimen Zansèt, CorrectPro, CRESFED, Edisyon Freda, Edisyon LEVE, Éditions Atelier Jeudi Soir, Éditions Bohio, Éditions Canapé-Vert, Éditions Floraison, Éditions JEBCA, Boston, Éditions Konbit, Éditions Mémoire (Canada), Éditions Pulùcia (Jacmel), Éditions Zémès, ÉDUCA VISION (Floride), Esisyon Kri Ekri (Jérémie), Fondation Odette Roy Fombrun, Fondation pour la Recherche Iconographique et Documentaire, Le Centre d’Art, Les Éditions Porte-Plume, Livrets Méthodistes, Mémoire d’encrier (Montréal), Nota Bene, Plaspag, PressUniq (Université Quisqueya), RAJ Magazine, Société Haïtienne d’Histoire, de Géographie et de Géologie, Xponentiel Publishing.

Maisons d’édition et auteurs qui publient à leur compte, la foire est à vous et cette année vous avez jusqu’au 13 juin pour rencontrer votre public et tous les autres jours de l’année pour les retrouver enchantés ou amers. 

Bonne foire à tous. 



Réagir à cet article