IHSI/ Les comptes économiques

L’eau diminue dans les sources et les sites de forage

Publié le 2021-05-31 | lenouvelliste.com

L’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI) a révélé, dans le document sur les comptes économiques, une diminution des ressources en eau durant l’année 2020 en Haïti. « Après avoir connu une croissance de 2,4% en 2019, la valeur ajoutée dans le secteur de l’eau et assainissement, particulièrement dans la branche de production et de distribution d’eau potable, a enregistré une baisse, à prix constant, de -3,4% à la fin de l’exercice fiscal 2019-2020 », a indiqué l’IHSI.  

Cette baisse s’explique par le fait que l’eau diminue dans les sources et les sites de forage. « La production des sources, établie à 25.9 millions de mètres cubes d’eau en 2019, s’est inclinée de -21.8 % en 2020. Parallèlement, la production des sites de forage qui avait enregistré 13,9 millions de mètres cubes s’est rétrogradée de -2,9 % par rapport à l’année 2019 », a rapporté le document.

La dégradation de l’environnement en amont des sources d’eau et la diminution du débit au niveau dans les points de captation sont les principales causes de la baisse enregistrée dans la production et la distribution d’eau potable en 2020. D’autres causes structurelles avancées par l’IHSI expliquent cette baisse du débit de l’eau en Haïti.  « La vétusté et la défaillance du réseau de distribution, les contraintes financières auxquelles fait face la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (DINEPA), la pollution de certaines nappes phréatiques à cause des constructions anarchiques, les problèmes à répétition enregistrés dans les systèmes de pompage des forages à cause du manque d’électricité et de la pénurie de carburant sont autant de problèmes rencontrés sur le plan structurel », a écrit l’IHSI.

Dans ce document, l’IHSI ne tient pas compte de l’impact de cette baisse des ressources en eau sur la vie des ménages. L’eau est indispensable. Plusieurs quartiers de la capitale ne sont pas alimentés en eau. Dans certains quartiers desservis par la DINEPA, les ménages sont souvent privés d’eau pendant des jours, des semaines et même des mois.  



Réagir à cet article