Fête de l’Agriculture et du Travail 

 UNIQ et SSBP encouragent la production agricole

Pour marquer la fête de l’Agriculture et du Travail, l’Université Quisqueya et l’association SSBP (Sa se biznis pam) organisent les 29 et 30 avril, dans les locaux de cette université, une foire agricole autour du thème : « Travay latè ak lasyans, ann kreye richès, ann pwoteje lanati ! »

Publié le 2021-04-29 | lenouvelliste.com

C’est le doyen de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement (FSAE), Dr Gaël Pressoir, qui a procédé, ce jeudi, au lancement de cette foire agricole. Des expositions de produits agricoles et artisanaux dans la cour de l’université, des conférences-débats dans la salle de conférence constituent, entre autres, les activités prévues pour marquer le déroulement de cet évènement. « C’est la Direction des affaires étudiantes et du volontariat social de l’Université Quisqueya (la daé) qui a pris l’initiative de rehausser l’éclat de cet évènement. Je remercie les étudiants qui comprennent notre volonté de créer une nouvelle dynamique », a affirmé Dr Gaël Pressoir.     

Depuis sa refondation, l’Université Quisqueya était définie comme une université entrepreneuriale, d’après Gaël Pressoir qui a exprimé sa satisfaction de cette collaboration avec l’association SSBP pour fêter l’agriculture et le travail. Il a fait l’éloge de ce groupe d’entrepreneurs : « L’association SSBP est très dynamique. Plus d’un tiers des entreprises faisant partie de SSBP évoluent dans le secteur agricole. De plus, ce sont des Petites et moyennes entreprises (PME). » Dr Gaël Pressoir croit qu’il y a nécessité d’avoir une société qui privilégie la production au lieu des activités commerciales (acheter pour revendre).  

Le financement agricole (crédit, assurances et investissements) ; les innovations technologiques pour la production agricole et les nouveaux programmes d’études et actions d’engagement communautaire des étudiants de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement de l’UniQ (FSAE) sont les différentes thématiques qui ont été débattues lors de la première journée de cette foire.

Dans la cour de l’université, les exposants n’étaient pas nombreux. Souliers, bijoux, bracelets, vêtements sont quelques-uns des articles exposés. Certains étudiants et visiteurs qui s'y promenaient ont parcouru les articles exposés au regard. L’un des organisateurs a fait référence aux difficultés liées au blocage de plusieurs rues de la capitale à cause des mouvements de protestation contre le kidnapping pour expliquer l’absence de plusieurs intervenants et exposants qui devraient participer à la première journée de la foire agricole de l’UNIQ.

Pour la deuxième journée, les organisateurs espèrent que tous les exposants et les organisateurs seront présents. Plusieurs thèmes vont être abordés : conservation des aliments et leur consommation au regard des recommandations nutritionnelles ; impact de la crise économique, sécuritaire et sanitaire sur le secteur agricole, perspectives de reprise ; lutter contre le vol du bétail et assurer la qualité de la viande ; opportunités dans la production et l’exportation des huiles végétales et huiles essentielles en Haïti ; développement de la production de viande de lapin ; rôle des organisations paysannes et de professionnels pour la définition et l’application d’une politique agricole nationale…



Réagir à cet article