La célébration de la fête de l’Agriculture et du Travail prévue au Cap-Haïtien

La ville du Cap-Haïtien s’apprête à recevoir les festivités de la fête de l’Agriculture et du Travail de cette année. Encore une fois, le grand Nord est à l’honneur. Après Terrier-Rouge en 2018 et 2019,  c’est au tour de la deuxième ville du pays d’accueillir cette fête dans laquelle sont prévues plusieurs activités dont une foire agro-gastronomique et artisanale. Les responsables parlent de la présence de plusieurs centaines d’exposants venus des dix départements géographiques du pays.

Publié le 2021-04-28 | lenouvelliste.com

Après un arrêt en 2020 à cause de l’état d’urgence occasionné par la propagation du coronavirus, retour à la célébration de la fête de l’Agriculture et du Travail. Trois journées festives sont réservées à cette activité qui se tiendra du 29 avril au 1er mai au boulevard du Cap-Haïtien. Comme à l’accoutumée, les produits typiques des dix départements géographiques du pays seront exposés. Une place de choix est réservée aux artistes et aux artisans qui auront également la possibilité d’exposer leurs œuvres.

Cependant la fête de cette année ne sera pas qu’une question d’exposition. Un programme riche et varié attend les visiteurs. Des conférences-débats seront organisées sur des thématiques relatives à l’agriculture en général mais surtout à l’importance de l’eau dans le processus du développement du secteur. De plus, insistent les organisateurs, ce sera l’occasion pour ceux qui ne connaissent pas encore la région de faire la connaissance de sa cuisine, de visiter les sites naturels et historiques et d’apprécier les œuvres des artistes et des artisans.  

Si l’on en croit le directeur général du ministère de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Branly Eugène, tout est mis en place pour offrir aux visiteurs une belle fête. Tenus sur le thème «  An n jere dlo pou n chanje lavi », ces trois jours serviront de tremplin pour faire la promotion des infrastructures agricoles mises en place par l’actuelle administration. L’on parle, entre autres, de la construction du barrage hydroélectrique de Marion dont l’inauguration est prévue le 1er mai, de la remise en état du barrage de la tannerie et de la mise en place des systèmes de pompage un peu partout dans le pays.

Connu surtout pour une zone de loisir avec ses restaurants et ses clubs, le boulevard du Cap-Haïtien est déjà prêt à recevoir des centaines d’exposants, d’artistes, des dizaines de milliers de dégustateurs, des fêtards et des touristes venus de tout le pays. À en croire les autorités du ministère de l’Agriculture, c’est tout l’appareil étatique qui est mobilisé.  « À quelque trois jours du lancement, tout est fin prêt pour offrir une expérience unique aux visiteurs », font-ils savoir.

   


 



Réagir à cet article