Ligue des Champions de la Concacaf

Au Mexique, l'Arcahaie FC fait naufrage et perd trois joueurs

La visite de l’Arcahaie FC au Mexique pour affronter le solide leader du championnat local, le Cruz Azul, en huitième de finale retour de la Ligue des Champions de la Concacaf, a tourné au cauchemar. Le mardi 13 avril, au stade Azteca, la « Maquina », en mode rouleau compresseur, a étrillé l’AFC (8-0), mi-temps (3-0). Éliminés dans la course, les Archelois ont vu trois de leurs joueurs faire défection. Retour sur la visite cauchemardesque du représentant d'Haïti au Mexique !

Publié le 2021-04-13 | lenouvelliste.com

Les Mexicains de Cruz Azul ont fait voler en éclats la défense de l’Arcahaie FC qui a encaissé trois buts rien qu’en première période, dont le but d’ouverture du score, inscrit seulement trois minutes après le coup d’envoi de la rencontre par Guthierez suite à un ballon mal négocié par le Camy Marcelin, le dernier rempart de l'Arcahaie FC.               

En deuxième période, les Mexicains, visiblement impitoyables, allaient, et ce, dans la facilité, planter cinq autres buts aux pauvres Haïtiens, pour porter le score à 8-0 et engloutir le rêve des Archelois, malmenés, maltraités et dépassés par les événements face à une équipe du Cruz Azul qui était tout simplement en démonstration. 
             

À l’image de ces statistiques : 74% possession de balle (26% pour AFC), 17 tirs au total, 7 cadrés, 9 non cadrés, 1 tir contré, 6 corners, et à chaque fois (zéro pour l’Arcahaie FC), on ne pouvait pas espérer mieux de la part de la modeste équipe archeloise, émue devant l'infrastructure dont dispose son adversaire. En clair, il n’y avait pas eu de match ou encore ça a été une rencontre à sens unique.


En somme, la belle aventure de l’Arcahaie FC au niveau de la Concacaf a pris fin sur une note salée (8-0), ponctuée par trois joueurs (Wilmane Exumé, Johnny Pierre Paul et Camy Marcelin) qui ont fait défection, dont le premier (Wilmane Exumé) n’a pas eu même le temps de jouer le match contre Cruz Azul. Un naufrage tout simplement !
     

« Le niveau de mon équipe est de loin très faible à celui de Cruz Azul. Malgré ce score de 8-0, nous avons fait pas mal d’efforts pour éviter cette catastrophe. Jouer au stade Azteca nous a permis de voir qu’il nous reste encore beaucoup à faire, et ça été une grande opportunité pour nous autres Haïtiens de fouler ce mythique stade », a reconnu Gabriel Michel en conférence de presse après le festival et le carnaval offensif de Cruz Azul face à son équipe.


« Pour revenir dans la Ligue des Champions de la Concacaf, nous devons nous préparer en conséquence. Dans le tour préliminaire, nous avons fait de grands matchs face à des adversaires qui étaient à notre portée, mais la Ligue des Champions, c’est un autre niveau de football », a admis l’entraîneur de l’Arcahaie FC, qui évoque l'effet de miracle pour expliquer la qualification de l'Arcahaie FC pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions de la Concacaf si l'on tient compte, a-t-il ajouté, de la situation chaotique du pays. 

En signe de fair-play, l'équipe de Cruz Azul, après avoir infligé le score sans appel aux Archelois, écrit sur sa page Facebook : « Arcahaie FC. Beaucoup de respect pour vous tous ». 

Tout compte fait, la délégation archeloise, après la visite cauchemardesque au stade Azteca, ponctuée par un sévère 8-0 face à Cruz Azul, est donc de retour au bercail, amputée de trois joueurs et aura à payer la somme de 60 000 dollars US empruntée à la Concacaf pour effectuer le voyage au Mexique. 



Réagir à cet article