Infrastructure sportive

Le parc Pierrot Alexandre à nouveau opérationnel

Le parc sportif de Ganthier, muni d'une piste d'athlétisme et d'un terrain de football, est à nouveau opérationnel depuis ce dimanche 11 avril. Pour y arriver, il a fallu les efforts énormes de l'ex-ministre des Sports Edwing Charles via sa fondation, connue sous le nom de " Fondasyon Ayiti Toma". Petit clin d'œil sur les principaux faits qui ont marqué cet événement.

Publié le 2021-04-13 | lenouvelliste.com

Construit en 2005 - 2026 par l'USAID à l'occasion des jeux de l'amitié haïtiano-dominicaine, une compétition réunissant les jeunes sportifs des deux pays, le parc sportif de Ganthier, rebaptisé parc Pierrot Alexandre par les responsables de la Fondasyon Ayiti Toma, a été abandonné et livré aux animaux domestiques. Il a fallu l'intervention d'Edwing Charles, natif de la commune, pour permettre à ce parc de reprendre du service. 

«Quand j'étais ministre des Sports, j'avais eu l'heureux privilège de visiter pas mal de parcs sportifs à travers tout le pays. J'avais à coeur de faire quelque chose d'autre à Ganthier. Pour y parvenir, j'ai dû contacter les notables de la commune, sans oublier des entités pouvant aider à redorer le blason de cet espace. Aujourd'hui, je suis donc passé de la parole aux actes», a fait remarquer Edwing Charles, qui, pour la réouverture du parc sportif, avait invité le président du Comité olympique haïtien, le Dr Hans Larsen et le directeur technique national (a.i.) de la Fédération haïtienne de football, Pierre Chéry. 

«J'applaudis des deux mains une telle initiative visant à recadrer et réorienter la jeunesse ganthiéroise vers le sport. C'est une bonne chose, une bonne nouvelle pour le secteur sportif du pays. Je me suis dit, je dois être là pour encourager, féliciter et pousser les responsables à finaliser ce projet de grandeur d'âme», a déclaré le Dr Hans Larsen, qui avait mis l'autobus du COH à la disposition de la Fondasyon Ayiti Toma pour assurer le transport des journalistes. 

« Je tiens à signaler que la surface de jeu du parc Pierrot Alexandre est réglementaire, respectant donc les normes internationales. De concert avec les notables de la commune, certains bailleurs de fonds, nous allons travailler pour doter le parc d'une pelouse artificielle. Au niveau éclairage, tout est sous contrôle. Nous avons déjà commencé avec une partie du grillage. Cependant, nous voulons, et dans un laps de temps, finir avec le grillage et clôturer entièrement le parc. Il faut des vestiaires et finaliser les gradins. Nous saurons quoi faire pour y arriver », a martelé Edwing Charles. 

Pour Joël Vilner, président de l'AS Ganthier, qui évolue en D3, l'ex-ministre des Sports a frappé un grand coup pour la commune, fort souvent exploité par des gens voulant briguer un poste politique. Alix Méus, maire de la commune, n'est pas en reste. Il promet de tout mettre en branle pour que le parc soit bien entretenu. 

Si l'on se fie aux propos d'Edwing Charles, des compétitions scolaires pour les jeunes (des deux sexes), soit en football ou en athlétisme, vont être organisées. Il s'agit, dit-il, de sauver la jeunesse estudiantine de Ganthier du phénomène des "400 Mawozo".

Pour rehausser l'éclat de cet événement, il y avait, entre autres, un défilé, conduit par un fanfare et un match de football mettant aux prises l'AS Ganthier avec l'Aigle Noir AC (1-1). Tout compte fait, le parc Pierrot Alexandre est donc bel et bien opérationnel, et ce, pour la plus grande joie des habitants de Ganthier et ses zones avoisinantes. 



Réagir à cet article