Apprendre aux jeunes à prendre soin d’eux-mêmes et de leur argent

Publié le 2021-04-05 | Le Nouvelliste

Sous les auspices de la firme Crescat, la Semaine mondiale de l’argent (Global money week) s’est déroulée en Haïti du 22 au 28 mars autour du thème « Prenez soin de vous, prenez soin de votre argent ».  Toute une série d’activités a marqué la Semaine mondiale de l’argent : des conférences en ligne notamment sur la création de la monnaie avec l’économiste Enomy Germain et sur l’épargne en temps de crise avec le Béninois Armel Bruno C.  Allavo, une visite virtuelle de la collection des billets et pièces de 40 ans et une matinée de conférence au Collège canado-haïtien.

La Semaine mondiale de l’argent est un évènement annuel organisé à l’initiative de CYFI (Child & Youth Finance International) qui incite les enfants et les jeunes à apprendre davantage sur l’argent, les économies, l’accès à l’emploi, l’entrepreneuriat, etc. « Pour devenir des citoyens économiques autonomes, dotés de compétences nécessaires pour être à même de créer leurs propres moyens de subsistance et capables de prendre des décisions sur le plan financier, il importe que les enfants et les jeunes d’aujourd’hui apprennent les notions de base de gestion d’argent », lit-on dans le dossier de presse de la firme Crescat. 

En Haïti, la firme Crescat, qui coordonne les activités de la Semaine mondiale de l’argent, suit les mêmes objectifs que l’organisme CYFI.  « À travers cet évènement mondial,  nous apprenons aux jeunes comment gérer leur argent dès à présent pour qu’ils gardent l’habitude quand ils deviendront adultes », a affirmé Marie Evadie Daniel, responsable du Crescat, soulignant qu’il faut informer les jeunes davantage sur la façon dont ils doivent gérer, dépenser et épargner leur argent.

Au cours de la matinée de conférences, samedi écoulé,  plusieurs conférencières et conférenciers, en l’occurrence Cassandra Lafalaise, Marie Evadie Daniel, Djemsy Delphin et Wilford Souffrant sont intervenus respectivement et successivement sur le bien-être de soi, la gestion d’un budget, le rôle de la Banque de la République d’Haïti (BRH) dans le secteur financier et l’investissement des jeunes.

« Avant de concentrer leur idée sur l’accès au marché de l’emploi, les jeunes doivent savoir qu’ils ont grand besoin d’être en santé. Ils doivent éviter le stress et la peur qui peuvent constituer un obstacle. Ensuite, les jeunes peuvent rêver et avoir un plan d’avenir », a soutenu Cassandra Lafalaise, invitant les jeunes à se mettre ensemble dans leur communauté pour concrétiser leurs rêves.

Depuis mars 2019, la firme Crescat coordonne les activités de la Semaine mondiale de l’argent en Haïti.

      

Ses derniers articles

Réagir à cet article