Rhum Barbancourt, 159 ans, rentre dans le patrimoine culturel haïtien

Publié le 2021-04-05 | lenouvelliste.com

Le 18 mars 2021 ramenait les 159 ans d’existence du rhum Barbancourt. Dans un communiqué de presse rendu public le 25 mars dernier, le ministère de la Culture et de la Communication (MCC) annonçait que la « technique de la production traditionnelle du Rhum Barbancourt » est officiellement inscrite au registre national du patrimoine culturel haïtien. Intervenant à Panel Magik, Delphine Gardère, responsable de la Société du Rhum Barbancourt, n'a pas caché sa satisfaction pour ce nouveau pas et promet de continuer à préserver cet héritage.

« Nous sommes honoré-e-s de pouvoir continuer à faire fonctionner cette très ancienne société. C’est une importante responsabilité pour moi aussi bien que pour les cadres et employés de la compagnie. Nous avons beaucoup de respect pour la tradition de nos ancêtres et nous continuerons à la maintenir en vie », confie Delphine Gardère, qui dit déjà miser sur la célébration des 160 ans du Rhum Barbancourt. 

« Je suis honorée que le ministère de la Culture et de la Communication nous ait demandé de soumettre notre dossier d’inscription au registre et qu’il nous ait encadré pour matérialiser cette volonté de sauvegarder le patrimoine culturel et culinaire haïtien. Le rhum Barbancourt est réellement un produit haïtien. De la canne à sucre que nous achetons jusqu’à la mise en bouteille, toute la chaîne de production se trouve en Haïti », a assuré Mme Gardère, qui explique que les activités de la Société du Rhum Barbancourt génèrent 500 emplois directs et 3 000 emplois indirects. 

Par ailleurs, elle se félicite que le Rhum des connaisseurs puisse satisfaire aux exigences internationales, relativement aux indications relatives à la provenance des produits. « Dans un pays comme Haïti les règles de provenance ne sont pas toujours respectées. Aujourd’hui, l’industrie du rhum au niveau international exige que pour qu’un rhum soit estampillé du nom d’un pays, il doit être fermenté et distillé dans ce pays. Aujourd’hui, Barbancourt est la seule compagnie qui respecte ce cahier des charges international sur la provenance. Le rhum Barbancourt est un produit 100% local, c’est le vrai rhum haïtien », a-t-elle déclaré. 

Malgré la crise socio-économique, Barbancourt poursuit ses ambitions de grandeur et parie sur l’avenir. Du haut de ses 159 ans, Barbancourt a traversé toutes les crises nationales. « Ce n’est que par la création d’emplois et les investissements que nous arriverons à nous en sortir », a assuré Delphine Gardère, qui a annoncé que Barbancourt est actuellement dans une phase de consolidation et d’investissement. En effet, la Société du Rhum Barbancourt, premier acheteur de canne en Haïti, avait récemment annoncé la mise en place d’un ambitieux plan de relance de la culture de la canne en Haïti. « Nous avons une forte demande sur le marché local aussi bien que sur le marché international. Donc nous devons investir dans la canne à sucre pour augmenter notre capacité de production, et du coup nos ventes afin de satisfaire plus de demandes ». De plus, la Société du Rhum Barbancourt vient aussi de désigner le Groupe Monarq comme son distributeur exclusif afin d’étendre sa présence aux États-Unis, en Amérique latine et dans les Caraïbes.



Réagir à cet article