La PNH arrête des anciens policiers et en recherche d’autres

Publié le 2021-03-31 | lenouvelliste.com

La Police nationale d’Haïti a arrêté Abelson Gros-Nègre et Jean Raphaël le 27 mars dernier. Les deux concernés sont accusés d’appartenir au groupe Fantom 509 qui avait manifesté à Port-au-Prince la semaine écoulée, libéré des policiers gardés à vue dans les commissariats de Delmas 33 et de Croix-des-Bouquets. Un affrontement entre des policiers en service et des membres de Fantom 509 s’est soldé par la mort du policier Pierre Richard Mystal. 

Sur les réseaux sociaux, la PNH a confirmé l’arrestation des concernés tout en rappelant les chefs d’accusation. « Faisant l’objet d’un avis de recherche de la part de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), Abelson Gros-Nègre a été arrêté. Ancien policier et ancien porte-parole du Syndicat de la Police nationale d’Haïti (SPNH-17), il est accusé d’être un membre actif du groupe Fantom 509. Il a été arrêté chez lui, dans la zone de l’impasse Eddy, à Carrefour-Feuilles, par des agents de l’Unité départementale de maintien de l’ordre (UDMO). Il a été conduit à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), sise à Clercine, pour les suites nécessaires », peut-on lire dans une publication. 

Dans une autre publication, la PNH accuse Jean Raphaël dans la mort du policier Pierre Richard Mystal. « Le nommé Jean Raphaël, membre du groupe Fantom 509 qui était activement recherché par la justice pour son implication dans l’assassinat du policier Pierre Richard Mystal, a été interpellé par la DCPJ le samedi 27 mars 2021 à Delmas 34 », a fait savoir la PNH. 

L’arrestation d’Abelson Gros-Nègre a provoqué la colère de riverains de Carrefour-Feuilles. Ils ont érigé des barricades de pneus enflammés pour dénoncer l’arrestation et exiger la libération de l’ancien policier. Samedi, dans la soirée, un ordre de dépôt portant la signature du substitut commissaire Bed Ford Claude a circulé sur la Toile. Le magistrat a demandé au responsable de la prison civile de Port-au-Prince d’écrouer Abelson Gros-Nègre pour assassinat, tentative d’assassinat, incendie et destruction de biens publics. Six autres anciens policiers, accusés d'être membres de Fantom 509, sont activement recherchés par la police. Les concernés sont interdits de quitter le territoire.



Réagir à cet article