Au moins douze policiers tués en dix jours…

Un lourd tribut pour la Police nationale d’Haïti.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
22 mars 2021 | Lecture : 4 min.

Un lourd tribut pour la Police nationale d’Haïti. Entre le vendredi 12 mars et le lundi 22 mars 2021, la PNH a perdu pas moins de douze de ses membres. Cinq policiers ont été tués au cours de l’opération ratée à Village-de-Dieu et sept autres policiers ont été soit assassinés, soit tués durant des mouvements de protestation ces derniers jours.

Mystal Pierre Richard, membre de l’unité spécialisée du Corps d’intervention et de maintien de l’ordre (CIMO), est la dernière victime en date dans les rangs de la Police nat

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.