« Ou pa gen parèy », le bel hommage de Roody Roodboy à sa dulcinée

PUBLIÉ 2021-02-25
Comme annoncé à minuit le 24 février 2021, date du deuxième anniversaire de son fils Roodensley, le chanteur Roody Roodboy a publié, 24 heures plus tard, sa nouvelle chanson titrée « Ou pa gen parèy ». Un texte inspiré de la passion qu’il partage avec sa compagne et mère de son fils, Sophia V. dit Mamoollll. Sur ce titre, la voix de « Tranble » fait l'éloge de la loyauté au sein d’un couple.


La chanson raconte l’histoire d’un couple où la jeune femme est belle, sexy, indépendante, dotée du sens de l’entreprenariat qui consent à des sacrifices pour sauvegarder sa relation avec son bien-aimé, qui lui aussi fait beaucoup d'efforts. Voilà pourquoi elle est incomparable aux yeux de son homme qui lui met une couronne sur la tête à travers ses paroles. Écrit depuis l'année 2017, « Ou pa gen parèy » est inspiré de la vie du jeune couple Roody-Mamoollll. En tout cas, c'est ce que laissent croire les propos de l’artiste sur les réseaux sociaux.

Cette composition présente trois caractéristiques. Premièrement, elle célèbre la relation du couple Roody-Mamoollll en faisant la promotion d’un bien-être basé sur le temps, le travail et la patience. Pour conforter cette assertion, il ne suffit que de regarder le clip dont les images ont été compilées depuis deux années selon les indications de l’artiste. Deuxièmement, c’est une énième déclaration d’amour que l’artiste fait à sa compagne : « Li pa bay tou vid pou lòt fanm pran plas li. Se yon fanm vanyan ki pa lazy. Li p ap chita tann moun pote ba li. » Si l'on prête bien attention aux paroles, il semble qu'il y aura bientôt un mariage dans le HMI.

Et en dernier lieu, la chanson célèbre le fruit de cet amour, à savoir le fils conçu : Roodensley. Il faut également dire que le petit a été présenté (finalement vu de face) au grand public à la fin du clip. L’artiste avait évidemment tout orchestré. En moins de quatre minutes, Roody RoodBoy a réussi à rendre hommage à sa petite famille et à offrir une chanson très potable et agréable au public.

Avec « Ou pa gen parèy », Roody Pétuel Dauphin change certes de sujet, mais garde le même registre musical. Les mots coquins auxquels on a eu droit dans les précédents textes de l’artiste sont quasiment absents. L’agencement du texte a gardé le même style, celui du langage des jeunes. On a également compris que Roody Roodboy veut deux enfants. Alors, à quand le second ?



Réagir à cet article