Le carnaval national de Jacmel, un patrimoine national

PUBLIÉ 2021-01-22
Le carnaval national de Jacmel est désormais un patrimoine national. Le ministère de la Culture et de la Communication (MCC) en a officiellement fait l’annonce à la date du 18 janvier 2021 par communiqué de presse. Ce carnaval dont les Jacméliens sont particulièrement fiers a pour spécialité des masques en papier mâché et des couleurs vives à en couper le souffle. Cet événement devient, après la soupe de l'Indépendance, patrimoine national de la République d'Haïti. 


"Le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) de la République d’Haïti informe la nation haïtienne dans son ensemble et la communauté internationale,
que le « CARNAVAL NATIONAL DE JACMEL (Sud-Est, Haïti) » est officiellement inscrit, en date du 18 janvier 2021, au REGISTRE NATIONAL DU PATRIMOINE CULTUREL NATIONAL HAÏTIEN." Ainsi débute le communiqué de presse du MCC rapportant l’information. Cette décision suit de près celle de proclamer la soupe de l’Indépendance patrimoine national. Interrogé autour de cette décision, Pascarin Raymond, directeur départemental du ministère de la Culture dans la cité d’Alcibiade Pommayrac et acteur culturel impliqué depuis des années dans l’organisation du carnaval de Jacmel, croit que cette décision aurait dû être prise depuis longtemps déjà. Pour lui, les retombées futures ne peuvent être que positives pour les habitants de la ville. Pour Jim Pierre, directeur culturel à la mairie de Jacmel et membre du bureau du Carnaval de la ville, la rentrée du carnaval national de Jacmel dans le registre des patrimoines du pays est la preuve que les plus hautes instances du pays ont saisi l’essence de cette manifestation dans la vraie dimension. "Le carnaval national de Jacmel est un carrefour où nous exprimons notre identité [...] Qui dit patrimoine, dit préservation et sauvegarde", indique-t-il en spécifiant que cette initiative conduira à une meilleure exploitation de ce carnaval qui a su se créer une place sur la scène mondiale. 

L’appellation Carnaval National de Jacmel fait référence au week-end d’activités carnavalesques organisées une semaine avant les trois jours gras. S’il n’est pas habituel pour certains de faire référence au carnaval de Jacmel en ces termes, le Jacmélienlambda ne saurait autrement désigner le carnaval de sa ville. En effet, pour une grande majorité des Jacméliens, le carnaval est bien plus qu’une activité saisonnière, c’est une passion. C’est toute une ambiance de fête et de divertissement qui règne dans les quartiers de la ville en cette période. Il est coutume que les mascarades et bandes masquées investissent les rues de la ville de 10 h a.m. jusqu’à tard dans l’après-midi pour délivrer des séances, comme dans un gigantesque théâtre à ciel ouvert. Le carnaval national de Jacmel est certainement reconnu grâce à la créativité des artisans qui représentent avec savoir-faire des événements historiques et qui perpétuent l’amour du carnaval à travers la représentation continuelle de groupes masqués dont les masques, les jeux et la passion sont uniques sur le territoire national. 

Parmi les retombées de cette entrée du Carnaval National de Jacmel dans le Registre du patrimoine culturel immatériel, une protection juridique lors d’une quelconque exploitation commerciale du Carnaval National de Jacmel. De plus, cet événement fera partie du package des pratiques culturelles qui seront soumises avant le 31 mars 2022 à l'Unesco par Haïti à côté du fer découpé, de la soupe joumou, du rara, entre autres, nous précise le professeur et maître en histoire, mémoire et patrimoine Frantz Délice. 

Cette année, le Carnaval de Jacmel se déroulera le dimanche 7 février 2021, soit une semaine avant la célébration des trois jours gras. Son thème : "Kanaval Jakmèl se yon patrimwàn, ann pwoteje l."



Réagir à cet article