IFTH/ Sco Tour Haïti/ Hommage

« Cinquante femmes haïtiennes modèles et inspirantes »

Cinquante femmes haïtiennes modèles et inspirantes ont été honorées par l’Initiative des femmes haïtiennes dans le tourisme (IFHT) et Sco Tour Haïti (STH) lors d’une cérémonie d’hommage, vendredi 8 janvier 2021, à l’hôtel Marriott. Ce sont des femmes qui s’impliquent entre autres dans la politique, les affaires, l’éducation, la littérature, la musique, etc. 

Publié le 2021-01-12 | Le Nouvelliste

Ce sont des femmes remarquables : des enseignantes, des écrivaines, des diplomates, des médecins, des entrepreneures, etc. Elles ont chacune d’une façon ou d’une autre contribué à l’avancement et au bien-être de leur communauté. Au cours de la cérémonie d’hommage, une plaque d’honneur a été remise à chacune d’elles sous les applaudissements de l’assistance. C’était aussi l’occasion pour les initiateurs, IFHT et SCO Tour Haïti, de présenter à l’assistance les cinquante femmes qui étaient à l’honneur. La joie se lit sur le visage des femmes présentes à la cérémonie d’hommage.

« En Haïti, beaucoup de femmes font un travail extraordinaire, mais elles restent souvent dans l’ombre. Nous avons pris l’initiative de valoriser ces femmes », s'est réjouie Eunice Cincir, coordonnatrice générale de l’Initiative des femmes haïtiennes dans le tourisme (IFHT) et P.D.G de Sco Tour Haïti dans une interview accordée en marge de la cérémonie. Eunice Cincir a annoncé qu’il y aura une nouvelle édition de 50 femmes haïtiennes modèles l’année prochaine. Son objectif, a-t-elle ajouté, consiste à mettre sous les feux des projecteurs pendant dix ans un nombre important de femmes haïtiennes.

Au cours de la cérémonie, les femmes qui étaient à l’honneur avaient aussi pris la parole. Si certaines se contentaient de retracer leur parcours, d’autres ont profité de leur temps de parole pour prodiguer des conseils aux autres jeunes femmes. « C’est possible de réussir mesdames, mais il faut consentir des sacrifices. Il faut viser l’excellence dans tout ce que vous faites. En outre, vous devez être intègres, persévérantes et disciplinées », a conseillé Nadine Francillon, directrice générale de Stationnement Safeway Canada.  Détentrice d’une maîtrise en administration, Nadine Francilon s'est dit réjouie d’être parmi les 50 femmes haïtiennes modèles et inspirantes et les 100 femmes qui changent le monde au Canada.

Issue de parents modestes à Cité Soleil, Géraldine Pepe a soutenu qu’elle ne peut pas être condamnée à cause de son origine. Elle dit avoir été humiliée par quelques camarades de classe au lycée du Cent Cinquantenaire pour avoir vécu dans le quartier Ti Ayiti à Cité Soleil. « Je suis la seule jeune fille de mon quartier à être allé jusqu’au bout de mes études scolaires sans être tombée enceinte. Je suis un modèle maintenant pour les filles de Cité Soleil, voilà pourquoi je ne veux pas quitter cet endroit qu’on présente souvent comme une zone où il n’y a que de mauvais gens », a raconté Géraldine Pepe, soulignant qu’elle a connu des misères.

Marie Raphaël Pierre, directrice de la salle des nouvelles de radio Ibo, Martine Fidèle, Edwidge Danticat, Michaëlle Jean, Maguy Durcé Bertrand, Rénette Désir, Angie Bell, Phélicia Dell, Margareth Jane Wynne, Fabienne Colas, Danielle Saint Lot, Michaëlle Auguste Saint-Natus font partie des cinquante femmes modèles et inspirantes honorées par l’IFTH et Sco Tour Haïti.  

  

Ses derniers articles

Réagir à cet article