Mouvements de protestation contre le kidnapping

Kidnapping d’un employé du Laboratoire national, les tests de Covid-19 paralysés

Publié le 2020-12-29 | lenouvelliste.com

Les employés du Laboratoire national observent un arrêt de travail pour exiger la libération de leur collègue Berthony Sylvar, kidnappé le 22 décembre dernier. Ils ont gagné les rues lundi pour exiger la libération de ce dernier. A cause de ce mouvement de protestation, les activités sont paralysées au Laboratoire national, ce qui empêche les autorités sanitaires d'effectuer les tests de Covid-19 dans le pays.

« Il n’y aura pas de test de coronavirus au Laboratoire national avant la libération de notre collègue kidnappé », ont lancé des employés du Laboratoire national qui manifestaient lundi pour exiger la libération de Berthony Sylvar et son beau-frère Jean Reynold St-Hilaire, enlevés dans la nuit du 22 décembre dernier.

Selon les protestataires, les ravisseurs ont exigé 400 000 dollars pour la libération des otages. « Les parents de Berthony Sylvar et Jean Reynold St-Hilaire ont déjà versé la rançon à deux reprises aux ravisseurs qui refusent cependant de les libérer », ont dénoncé les protestataires.

Les employés du Laboratoire national ont critiqué les autorités sanitaires qui n’ont pas même publié une note de dénonciation après l’enlèvement de Berthony Sylvar.

Un cadre au Laboratoire national a confié au Nouvelliste qu’à cause du mouvement de protestation des employés, l’institution est pratiquement paralysée et se trouve dans l’impossibilité de faire son travail.  « Berthony Sylvar est un technicien de laboratoire qui travaille au Laboratoire national de santé publique. Il a été enlevé alors que sa femme était sur le point de subir une opération chirurgicale », a précisé notre contact.

« A cause du mouvement de protestation de certains employés au Laboratoire national, il est extrêmement compliqué pour nous de travailler. Nous sommes donc à 10% de notre capacité de fonctionnement. Il y a des spécimens de coronavirus qui sont en train de périmer », a confié notre source, un cadre important au Laboratoire national.

Notre contact a souligné qu’en raison de cette situation, des gens qui devaient avoir le résultat de leur test Covid-19 avant de voyager sont en difficulté. « Nous ne pouvons pas non plus donner les résultats des examens à la population », a indiqué notre contact.

Selon les derniers chiffres fournis par le ministère de la Santé publique, 41 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés le 26 décembre 2020 en Haïti. Ce qui porte à un total de 9 999 cas confirmés, 236 personnes sont mortes et 8 598 soignées.

Depuis plusieurs semaines, les cas de contamination de coronavirus sont en augmentation dans le pays.



Réagir à cet article