Les bons samaritains

Publié le 2020-12-21 | Le Nouvelliste

Il y a ce dernier lundi d’avant la Noël des dizaines de sujets qui méritent un traitement en éditorial. Il y a tant à dire sur la Covid-19 qui risque de repartir à la hausse en Haïti parce que nos parents et amis de la diaspora débarquent en masse et que de moins en moins d’entre nous portent masque et appliquent la distanciation physique. Les milieux hospitaliers enregistrent déjà la lente remontée des cas.

Il y a à dire sur l’insécurité et les annonces du premier ministre Joseph Jouthe qui proclame un tournant dans la doctrine du gouvernement: fini le tete lang, place à l’affrontement. La population attend des actions des autorités une accalmie prolongée.

Il y a les nouvelles déclarations d’un officiel américain, ancien diplomate en poste à Port-au-Prince, qui continue sur la lancée de ses pairs et qui rappelle à l’ordre le gouvernement haïtien qui glisse dans le chemin tentant de la gouvernance solitaire. Chaque semaine les Américains parlent, le gouvernement haïtien agit.

Il y a les déclarations du président de la République qui affirme de plus en plus sa ferme décision de mener à terme l’installation d’une puissance électrique inégalée dans le pays pendant les mois qui lui restent. Jovenel Moïse nous électrise sans poser l’équation de la soutenabilité financière de l’opération kouran toupatou.

Il y a tellement de sujets. Restons sur un seul : comme tous les enfants du monde qui en ont la chance, les bacheliers du lycée de La Saline ont tenu leur graduation dans un grand hôtel.

Cérémonie sobre mais combien significative pour ces élèves emportés par les malheurs que notre société produit par kilotonne-seconde sans se soucier des conséquences pour les plus faibles.

Les jeunes de La Saline ont été au bout de leur cursus au secondaire, compliments à eux et compliments à tous ceux qui leur ont permis de surmonter les obstacles dressés sur leur chemin.

Il faut plus de bons samaritains en Haïti, il y a tellement d’espoirs à tenir en vie.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article