Décret

Jovenel Moïse crée l’« Agence nationale d’intelligence » avec des agents aux pouvoirs illimités

Dans un numéro spécial du journal officiel de la République, Le Moniteur en date du 26 novembre 2020, le président de la République crée par décret l’« Agence nationale d’intelligence » (ANI). Avec pour mission la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de renseignements et de contre-renseignements, les membres de cette nouvelle structure qui seront appelés « agents » disposent de pouvoirs immenses et illimités. Selon le décret, ils n’ont de compte à rendre qu’au chef de l’Etat et sont intouchables dans l’exercice de leurs fonctions…

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
04 déc. 2020 | Lecture : 5 min.

Les décrets du président Jovenel Moïse se suivent mais ne se ressemblent absolument pas. Cependant, ils lui donnent tous plus de pouvoirs et de marges de manœuvre. Dans un numéro spécial de Le Moniteur en date du 26 novembre 2020, le locataire du Palais national a publié deux décrets qui renforcent ses pouvoirs en tant que chef de l’Etat. Le décret portant création organisation et fonctionnement de l’Agence nationale d’intelligence confère en son article 5 à cette agence la mission de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en ma

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.