La BRH promet une réponse appropriée à la surchauffe constatée sur le marché des changes informel

Une surchauffe est constatée ces derniers temps sur le marché des changes informel.

Gérard Junior Jeanty
Par Gérard Junior Jeanty
23 nov. 2020 | Lecture : 3 min.

Une surchauffe est constatée ces derniers temps sur le marché des changes informel. Les taux de change appliqués sur ledit marché sont de loin supérieurs à ceux des institutions financières de la place. Si, dans les banques commerciales, les taux affichés sont autour de 62 gourdes à l’achat et 64 gourdes à la vente, sur le marché des changes informel, le dollar s’achète aux prix de 70 à 80 gourdes. Cette pratique sur le marché des changes informel n’échappe pas à l’attention des autorités monétaires. Au cours d’une conférence de press

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.