MEF/ BRH/ FDI

Signature de quatre protocoles d’accord

Publié le 2020-11-20 | Le Nouvelliste

Quatre protocoles d’accord portant respectivement sur un fonds de garantie partielle de crédit aux petites et moyennes entreprises (MPE) agricoles et celles tournées vers l’exportation, la gestion dudit fonds par le Fonds de développement industriel (FDI), le pacte de gouvernance économique et financière et les transferts automatiques des chèques du Trésor public à la Banque de la République d’Haïti (BRH) ont été signés ce vendredi 20 novembre au centre de convention et documentation Antonio André.  

Le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Patrick Boisvert, et le gouverneur de la banque centrale, Jean-Baden Dubois ont signé le protocole d’accord sur le fonds de garantie pour mitiger les risques liés au crédit accordé aux PME du secteur agricole et celles tournées vers l’exportation.  « C’est un écosystème de financement que nous voulons mettre en place. La circulaire 113 permet aux entreprises actives dans le secteur agricole d’avoir accès à un financement de 6% sur une longue période. Toutefois, les crédits alloués aux PME n’augmentent pas. La BRH et le MEF se penchent sur ce problème », a indiqué le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois, soulignant qu’avec les institutions de microfinance, l’offre du crédit va augmenter. « Il y a encore le problème relatif à la garantie exigée par les institutions de microfinance. La mise en place du fonds de garantie constitue une réponse à ce problème », a ajouté le gouverneur de la BRH, espérant qu’au moins un millier d’entreprises vont avoir accès au crédit.

  

La gestion du fonds de garantie partielle aux crédits en faveur de l’agriculture et l’exportation est confiée au Fonds de développement industriel (FDI). En ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) et le Fonds de développement industriel (FDI).  Dans son discours, le directeur du FDI, Edouard Clément, a fourni plus de détails sur le fonds de garantie. « Le MEF a prévu de mobiliser des ressources à hauteur d’un milliard de gourdes. Ce montant servira à la mise en place du fonds de garantie partielle du risque de crédit en faveur de l’agriculture et de l’exportation », a expliqué Édouard Clément. Ce programme concerne exclusivement les nouveaux crédits octroyés au secteur agricole et à l’exportation. Le fonds ne couvrira pas les crédits accordés par le FDI.

Pour sa part, le ministre Michel Patrick Boisvert a fait référence aux difficultés des entreprises haïtiennes à avoir accès au crédit pour justifier la mise en place de ce fonds de garantie. « Le MEF s’engage à contribuer à la création et au financement de ce fonds dans l’objectif principal de réduire les risques de contrepartie nés des opérations de crédit octroyé au secteur agricole et aux entreprises tournées vers l’exportation. Certes, ce fonds ne constitue pas une panacée tant les contraintes sont diverses, mais il aura permis aux PME de se relancer et d’assister à l’éclosion de nouvelles entreprises », a soutenu le titulaire du MEF, soulignant qu'au-delà du problème d’accès au financement il existe d’autres difficultés liées à la gestion financière et à l’accès aux infrastructures, faisant savoir que le MEF et la BRH vont essayer de trouver une solution à ces problèmes.     

Le protocole sur le pacte de gouvernance économique et financière

Ce pacte, selon le ministre Michel Patrick Boisvert, consacre la volonté des autorités haïtiennes à respecter le montant de 39,7 milliards de gourdes inscrit dans le budget concernant le financement monétaire. « C’est un niveau de financement compatible avec le cadre macroéconomique », a précisé le ministre Michel Patrick Boisvert. Le numéro un du MEF se réjouit du respect du pacte de gouvernance signé avec la BRH au cours du mois de juin écoulé. « Nous avons dépensé 42,9 milliards de gourdes dans le cadre de ce pacte de gouvernance. Le montant prévu était autour de 43,9 milliards de gourdes », a affirmé Michel Patrick Boisvert, soulignant qu’ils vont travailler afin de respecter le montant prévu dans le nouveau pacte de gouvernance économique et financière.   

De son côté, le gouverneur Jean-Baden Dubois a, soutenu que cet accord signé entre les autorités fiscales et les autorités monétaires constitue un instrument indispensable qui doit permettre d’aboutir à une certaine cohérence entre les actions posées par les deux parties signataires. « En signant ce pacte de gouvernance, le MEF prend l’engagement de ne pas recourir à un niveau de financement supérieur à celui qui est programmé dans le cadre de l’accord. À travers ce cadre de gouvernance, le ministère de l’Économie et des Finances s’engage à programmer ses interventions en termes de bons du Trésor et ses dépenses de manière hebdomadaire », a indiqué Jean Baden Dubois, gouverneur de la banque centrale, soulignant qu’une telle démarche permet à la BRH d’assurer une meilleure gestion de la liquidité créée par le financement monétaire.   

Le transfert automatique des chèques

Sur ce point, le gouverneur de la BRH a fait savoir que ce protocole signé entre le MEF et la banque centrale va permettre d’offrir un meilleur service aux employés du secteur public. Tous les chèques émis par le MEF seront automatiquement transférés au niveau de la BRH.  

Pour le ministre Michel Patrick Boisvert, la signature du protocole d’accord sur le transfert automatique va résoudre un problème rencontré souvent par des employés du secteur public qui n’arrivaient pas à encaisser leurs chèques lorsqu’ils se présentaient devant un guichet de la BRH. Ce ne sont pas des chèques sans provision, dit le ministre, mais plutôt des chèques qui ne se trouvaient pas encore sur le système de la BRH.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".