Histoires électorales d’ailleurs et d’ici

Publié le 2020-11-04 | Le Nouvelliste

Pour une deuxième fois cette semaine, Le Nouvelliste va sous presse sans que le nom du gagnant de l’élection présidentielle américaine ne soit connu. La couronne de la victoire se dessine sur le profil de Joe Biden, mais les envies de contestations de Donald Trump peuvent retarder l’annonce ou renverser la vapeur sur tapis vert. Devant les tribunaux.

Ce soir encore, il est urgent d’attendre avant de trancher. L’incertitude électorale se dissipe mais il n’y a pas encore de décision définitive.

Cette élection américaine est l’occasion de revenir sur nos soixante dernières années d’élections.

Il était une fois une élection, nous sommes au début des années soixante, en Haïti. Un seul personnage dont le mandat doit prendre fin dans deux ans, décide de se porter candidat à une élection présidentielle sans aucun autre candidat.

Le Dr François Duvalier est sorti totalement heureux de l’affaire et grand gagnant de l’élection. Cette parodie d’élections en 1961 fut la dernière élection présidentielle en Haïti jusqu’à celle de 1987.

Élu en 1957 et réélu par un tour de passe-passe en 1961, en 1964 Duvalier organisa cette fois un changement de Constitution et se proclama président à vie de la République avec le droit de désigner son successeur. Ce qu’il ne manqua pas de faire sept ans plus tard. Jean Claude Duvalier, son successeur, président d’Haïti à 19 ans, n’organisa aucune élection présidentielle et reste dans l’histoire du pays comme le président au plus long règne (14 ans) qui ne fut jamais élu. Pas une fois et à aucun poste.

En Haïti comme ailleurs, on sait jamais comment une élection commence et jamais comment elle finit. Ces dernières années que de soubresauts le pays a connus à chaque élection.

En 1987, elles furent noyées dans le sang. En 1988, elles érigèrent la magouille comme mode électoral. En 1990, elles furent Lavalas. En 1995, ti pas kout. En 2000, on ramassa les bulletins à la pelle avant d’en brûler des milliers en 2006, etc, etc.

Chacune de ces élections connurent leur lot de contestations, de revirements, de corrections de résultats, d’interventions de grands électeurs, de manipulations, de résultats imposés par la foule ou des ambassadeurs.

Ce mois de novembre 2020, depuis Haïti, on assiste à ce qui se passe dans la plus grande démocratie de notre continent. Les péripéties des élections américaines nous mettent devant l’évidence que les élections ne sont jamais, et nulle part, un long fleuve tranquille.

Pour que toute élection se déroule et se termine de la meilleure des manières, il faut des règles du jeu claires, des institutions fortes et des électeurs engagés. Les désordres des candidats risquent à tout moment de tout chambouler, mais si la voie est bien balisée, les risques sont moindres.

A l’inverse, partout où les institutions sont faibles, les lois taillées sur mesure, partout où les arbitres sont aussi des joueurs et les mécanismes tortueux, tout peut arriver.

On aura des « élections » et des élus, mais la paix dans le pays concerné et le consensus pour permettre l’avancement des citoyens vers un idéal commun minimum seront introuvables.

Au moment où Haïti est en retard et se doit de lancer un nouvel processus électoral, il serait bien qu’on replonge dans les mécaniques de nos crises passées et de tirer des leçons de ce qui se passe ailleurs.

Si la recherche du mieux qu’avant nous intéresse encore.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".