Carte d’identification nationale unique pour tous, l’ONI a besoin de temps

Publié le 2020-10-16 | Le Nouvelliste

Le 16 octobre 2020 est la date qui a été fixée pour que tous les citoyens aient leur carte d'identification nationale unique. Passé ce délai, selon les dispositions  du décret  sur le Numéro d’identification unique et la carte d’identification nationale du 18 juin, celui ou celle qui sera surpris sans la carte d’identification nationale ou sans son passeport en cours de validité est passible d’une amende équivalant à cinq pour cent de son revenu mensuel ou du salaire minimum mensuel, s’il est sans emploi, sur procès-verbal dressé par un officier de police, prononcée séance tenante et toutes affaires cessantes par le tribunal compétent. Mais, sur les « six à sept millions » de personnes en âge de voter,  l’Office national d’identification n’en a déjà  enregistré qu’environ  trois millions. De ces trois millions de personnes enregistrées seulement deux millions ont déjà reçu leur carte, selon le responsable de communication de l’institution.  Il faudra à l’ONI environ trois mois supplémentaires pour livrer à tous les citoyens leur carte d’identification nationale unique, selon Wandy Charles qui participait vendredi à l’émission ‘’ Haïti Sa K ap Kwit ?’’ sur Télé 20.

L’ONI a les  moyens matériels et les ressources humaines disponibles  pour enregistrer près de 100 000 personnes par jour. Actuellement, ce plafond n’a jamais été atteint. « Le plus haut niveau que nous ayons atteint jusqu'à présent est 20 000 personnes », fait savoir le responsable de communication de l’Office national d’identification.  Les gens ne se font pas enregistrer. « Pour enregistrer 100 000 personnes par jour, il faut d’abord que les gens viennent et qu’ensuite ils fassent preuve de discipline dans les files d’attente », soutient Wandy Charles, invitant les citoyens à se faire enregistrer dans un premier temps et à retirer dans un second temps leur carte d’identification.  En dépit des affluences et des bousculades constatées généralement devant les bureaux, avance-t-il, nombre des demandeurs de carte d’identification nationale dépassent rarement 500.

Si l’ONI a les moyens matériels et les ressources humaines pour enregistrer 100 000 personnes par jour, sa capacité à imprimer les cartes est de quatre fois inférieure. «  Les machines de production au niveau de l’ONI ont une capacité technique et mathématique de 50 000 cartes par jour », a précise Wandy Charles. Il a toutefois précisé qu’en général les cartes sont délivrées après huit jours.  Le responsable de communication a indiqué que les attaques subies par plusieurs bureaux de l’institution lors des récentes manifestations de Fantom 509 les ont mis en retard dans l’enregistrement et la livraison des CINU. Parmi les bureaux qui ont subi des dommages lors de ces manifestations figure un centre d’appel qui était destiné à recevoir les doléances et qui était chargé d'informer les demandeurs des cartes d’identification nationale unique de venir les récupérer dès qu'elles étaient prêtes.

Pour le moment, aucun nouveau délai n’a été annoncé pour l’application des dispositions  du décret  sur le Numéro d’identification unique et la carte d’identification nationale. « La possibilité d’avoir une nouvelle date n’est pas encore là. Toutefois, les autorités compétentes communiqueront là-dessus en temps et lieu. En ce qui concerne l’ONI, selon Wandy Charles, il a pris des dispositions en vue de renforcer les bureaux. Des équipes mobiles sont également déployées tous les jours surtout dans les sections communales », promet Wandy Charles.

Certains ont exprimé des doutes sur la sécurité des données des citoyens et sur la possibilité pour une seule et même personne d’avoir plusieurs cartes. Il est impossible pour une seule et même personne d’avoir deux cartes d’identification nationale unique. Si une personne se fait enregistrer deux fois, la deuxième carte invalidera la première, prévient Wandy Charles qui souligne par ailleurs qu’il est impossible pour un particulier d’avoir accès au matériel et à la technologie vendus par la firme Dermalog à l’État haïtien pour la réalisation des CINU.  Il rappelle que la base de données des citoyens est gérée par l’ONI.   

Danio Darius Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".