La Fifa boucle son enquête sur Yves ''Dadou" Jean-Bart accusé de viols

Publié le 2020-10-15 | lenouvelliste.com

La Fifa a bouclé son enquête sur Yves Jean-Bart, président de la Fédération haïtienne de football accusé de viols sur des joueuses mineures, et a suspendu dans ce même dossier une ancienne capitaine de l'équipe nationale, a-t-elle annoncé jeudi.

La chambre d'instruction de la commission d'éthique de la Fédération internationale de football (Fifa) a "soumis son rapport final, accompagné du dossier d'instruction", à la chambre de jugement, signe que cette affaire entre en phase de sanctions.

Parties d'une enquête du quotidien britannique The Guardian publiée fin avril, les accusations de viol contre Yves Jean-Bart ont entraîné l'ouverture d'une enquête pénale en Haïti, ainsi que la suspension à titre provisoire du dirigeant par la Fifa depuis le 25 mai.

Selon des jeunes filles citées par le Guardian, Yves Jean-Bart aurait violé de nombreuses joueuses mineures ces dernières années.

Témoignant de pressions subies pour garder le silence, des victimes présumées ont affirmé au journal, sous couvert d'anonymat, qu'au moins deux joueuses mineures auraient avorté suite à des viols commis par le président de la fédération dans le centre national d'entraînement.  

Yves Jean-Bart, 73 ans, dirige la FHF depuis deux décennies. Sans candidat lui faisant face, sa réélection en février à un sixième mandat a été une formalité.

Niant en bloc les accusations portées contre lui, il a porté plainte à Paris contre le journaliste français co-auteur de l'enquête du Guardian.

La justice interne de la Fifa a également annoncé jeudi avoir "élargi le périmètre de l'instruction" et a suspendu pour 90 jours Yvette Félix, 38 ans, entraîneure adjointe au centre technique national de Croix-des-Bouquets et ex-capitaine de l'équipe nationale. 

Fin août, la Fifa avait suspendu pour la même durée deux autres officiels du football haïtien: Nella Joseph, superviseuse auprès des jeunes filles à Croix-des-Bouquets, et Wilner Etienne, directeur technique de la FHF. 

AFP
Auteur


Réagir à cet article