Au nom du patriotisme, le G9, le Binuh et le Core group ne gagneront pas la bataille

Publié le 2020-10-19 | lenouvelliste.com

Les terres d’Haïti appartiennent aux Haïtiens. Sachez-le bien, depuis notre indépendance, le 1er janvier 1804, nous, les nègres d’Afrique importés par les anciens colons sur l’habitation de Saint-Domingue pour travailler dans les champs de canne à sucre (commerce triangulaire), nous ne sommes pas aimés. 

Le plan des États-Unis d’Amérique du Nord pour les Haïtiens, c’est un plan génocidaire à l’instar de ce qui s’est passé au Rwanda en 1994. 

Pour que ledit plan soit exécuté, (le génocide), notre puissant voisin outre - atlantique n’hésite pas un seul instant de nous diviser et de se mettre aux côtés de nos bourreaux. 

Pourquoi un pays comme les États-Unis d’Amérique du Nord qui prônent toujours la moralité se mettent - ils toujours aux Côtés des dirigeants corrompus haïtiens qui pillent les caisses de l’Etat et qui massacrent les couches défavorisées du Pays en vue de vivre dans l’opulence alors que lesdites couches défavorisées du Pays pataugent dans l’abjecte misère ? 

À mon avis, ils se mettent aux côtés des bourreaux du peuple haïtien de manière à ce qu’ils (les bourreaux ) puissent continuer à piller nos maigres ressources afin qu’Haïti ne prenne jamais les rails de développement et qu’ils continuent toujours à nous assister (assistanat) au moyen des programmes bidons au lieu de nous aider à moderniser notre agriculture afin que nous soyons en mesure de nous nourrir comme tel a été le cas au cours des décennies écoulées . 

En continuant à nous assister au moyen des programmes bidons, notre chère Haïti sera toujours un enfer aux yeux du monde entier , et, les Haïtiens, eux, seront toujours attirés par le pays de l’oncle Sameoù il y a toutes les infractions nécessaires. Ainsi, quand ils voudront imposer à nos dirigeants populaires leur politique au détriment des intérêts du Peuple haïtien, ils seront capables de le faire.Et, surtout avec du chantage pour le visa. 

C’est une honte pour la morale universelle, car aux yeux des Nations unies en Haïti, le pouvoir du PHTK parvient à fédérer des gangs (G9) qui continuent à massacrer les habitants des couches défavorisées dans le pays et se livrent en même temps à commettre des actes de kidnapping sur les citoyens de la cité. 

Le Bureau intégré des Nations unies en Haïti (BINUH) prouve le contraire, donc, la désintégration d’Haïti comme un avion qui est désintégré en plein vol. 

Il est temps que les filles et les fils dignes de la nation haïtienne puissent s’entendre et s’unir en vue de faire capituler ces «Rochambeaux» qui crachent sur notre Indépendance et faire recouvrer à notre chère Haïti sa place dans le concert des nations. 

Dans l’unité, et au nom du Ppatriotisme, le G9, le Core Group, le PHTK et le BINUH ne gagneront pas la bataille . 

Tous les patriotes conséquents doivent se mettre debout en vue de mettre hors d’état de nuire ces bandits de grands calibres qui prennent la nation en otage et dessinent l’avenir D’Haïti. 

En dépit des turbulences politiques qu’a connues Haïti depuis le 1er janvier 1804, nous sommes aussi mûrs que les États -Unis d’Amérique du Nord pour tracer notre avenir. Il est temps que cesse cette suprématie des Blancs sur Haïti, car, de l’Afrique à l’Amérique, nous sommes arrivés au bout du tunnel. 

Nous, les Haïtiens, nous demandons à notre puissant voisin qui est « les États-Unis d’Amérique du Nord» de nous laisser respirer. C’est la raison pour laquelle, la Coopération dont nous avons besoins, c’est celle pour nous aider à moderniser notre agriculture, avoir des hôpitaux dans le pays, informatiser l’administration publique haïtienne dans le but de combattre la corruption qui est un cancer qui gangrène notre économie. 

C’est de nous aider à créer des campus universitaires afin que l’homme haïtien soit en mesure de s’instruire et devenir un citoyen du monde. Mais, Haïti n’a pas besoin de la coopération avec aucun pays qui soutient le G9 qui est la Fédération des gangs dans le pays dont les chefs suprêmes sont Jovenel Moïse et Michel Joseph Martelly. 

La jeunesse haïtienne a besoin de s’armer avec des livres afin de s’instruire pour qu’elle soit utile à la société, pas d’être gangsterisée. 

Au nom du patriotisme, la fédération des gangs dénommée G9, le Core Group et le BINUH ne gagneront pas la bataille . 

Mobilisons-nous pour une nouvelle Haïti ! 

Jean Louis Jean Jules / citoyen engagé. 

Auteur


Réagir à cet article