Naomi Osaka visite Haïti pour un tournage

PUBLIÉ 2020-09-21
Comme en octobre 2017, Naomi Osaka, triple lauréate d'un tournoi de Grand Chelem, visite actuellement le pays de son père en toute discrétion. Selon une source digne de foi, la récente championne de l'US Open participe au tournage d'un documentaire dédié à sa vie.


Si l'on se fie au tweet de Strong Black Lead daté du 12 février 2020, le but principal de la visite de l'actuelle #3 mondiale au classement de la WTA serait pour participer au tournage d'un documentaire dédié à sa vie et dirigé par le géant du streaming Netflix.

"Je voulais être en mesure de raconter mon histoire [...]. Je suis heureuse de pouvoir partager mon quotidien de sportive de haut niveau. Cela ne ressemblera pas à un documentaire sportif traditionnel, et je suis tellement excitée de le partager avec tout le monde", avait laissé entendre la Japonaise de père haïtien, actuellement en visite en Haïti, après le tweet de Strong Black Lead.

Joint au téléphone, le vice-président de la Fédération haïtienne de tennis, qui accompagne la délégation de Naomi Osaka, a clairement fait savoir, sans démentir l'information faisant état du tournage d'un documentaire dédié à la vie de la double lauréate de l'US Open, que la championne mondiale de tennis n'aura pas à prendre la parole dans la presse. Toujours est-il qu'il a confirmé que Naomi Osaka, qui est dans nos murs depuis ce lundi matin (21 septembre 2020) et qui se trouve actuellement à Jacmel, visitera, entre autres, la Citadelle du Cap-Haïtien, l'école maternelle fondée par son père Maxime Léonard François dont elle est la marraine et rendra visite aussi à son académie de tennis qui forme plus de 200 athlètes. Elle laissera le pays le 25 septembre.

Haïti, pays porte-bonheur pour Naomi Osaka

Après avoir visité Haïti le 26 octobre 2017 et donné une conférence de presse au Karibe Hôtel, le 30 du même mois, Naomi allait se révéler au grand public l'année d'après pour avoir gagné respectivement le tournoi d'Indian Wells (17 mars 2018) et surtout l'US Open face à Serena Williams, le 8 septembre.

Le 6 novembre 2018, pour sa deuxième visite en Haïti, elle a été accueillie en héroïne par le gouvernement haïtien. Dans la foulée, elle a été nommée par le président Jovenel Moïse Ambassadrice de bonne volonté pour la promotion du sport haïtien.

Au début de l'année 2019, soit le 26 janvier, Naomi s'est emparé de son deuxième titre de Grand Chelem, en s'adjugeant l'Open d'Australie et devenant la numéro un au classement de la WTA.

Toujours très attachée à son Haïti chérie puisqu'elle n'a jamais raté l'occasion pour témoigner sa passion pour la cuisine haïtienne, Naomi Osaka, sans surprise, avait choisi la nationalité du pays de sa mère (Tamaki) au détriment des USA avant de fêter ses 22 ans.

Avant cette troisième visite qu'effectue Naomi Osaka, en toute discrétion au pays pour tourner un documentaire dédié à sa vie et dirigé par le géant du streaming Netflix, le 12 septembre en cours à New York, en battant Victoria Azarenka en finale, elle avait gagné son troisième tournoi de Grand Chelem et déclaré forfait au tournoi de Roland-Garros pour cause de blessure.



Réagir à cet article