Drame

Plus de 17 passagers périssent dans un naufrage entre Saint-Louis du Nord et l’île  de la Tortue

Publié le 2020-08-19 | lenouvelliste.com

Surchargé et sans l’autorisation du Service maritime et de navigation d'Haïti (SEMANAH), un voilier appelé «Ancelita», qui avait à son bord plus d’une trentaine de personnes, a fait naufrage mercredi dans la mer entre Saint-Louis du Nord et l’île  de la Tortue, a confié au Nouvelliste le directeur général du SEMANAH. Eric Prévost Junior qui n’était pas en mesure d'avancer un chiffre pour les survivants, a fait savoir que les recherches se poursuivent.

« Nous avons déjà enregistré plus de 17 morts dont une dizaine de femmes et deux enfants. Les recherches se poursuivent », a confirmé Eric Prévost Junior dans une interview accordée au Nouvelliste.

Le petit voilier qui transportait à la fois des personnes et des marchandises, a quitté le port de Saint-Louis du Nord en milieu de journée du mercredi 19 août. « À cause de la surcharge et des rafales, le voilier a malheureusement fait naufrage », a indiqué le responsable du SEMANAH.

« Les représentants du SEMANAH sur place avaient refusé de donner l’autorisation au capitaine du voilier. Puisque la police n’était pas présente sur le port, le capitaine en a profité pour prendre le large. Les agents du SEMANAH n’ont pas de moyens de persuasion pour forcer les amateurs à respecter les consignes », s'est plaint le DG du Service maritime et de navigation d'Haïti.

Eric Prévost Junior  a déploré le fait que souvent ce sont les passagers eux-mêmes qui demandent aux capitaines de ne pas respecter les consignes des autorités.

Si Eric Prévost Junior parle de plus de 17 victimes, il a souligné n’être pas en mesure de préciser combien de passagers ont survécu. D’autres bateaux ont transporté les survivants soit à Saint-Louis du Nord ou à  l’île  de la Tortue, a-t-il fait savoir.

« J’ai appris avec beaucoup de peine la nouvelle du naufrage d’une embarcation au large de l’île de La Tortue. Les instances concernées sont mobilisées pour retrouver les corps manquants et d’éventuels survivants. Je partage la douleur des parents et amis affectés par ce drame », a déclaré le président de la République, Jovenel Moïse sur son compte Tweeter



Réagir à cet article